1ère victoire sur le Freeride World Tour et baptême du Nissan 417 au pied du Mont-Blanc

 Aurélien signe sa 1ère victoire de la saison lors de la Nissan Freeride de Chamonix Mont-Blanc by Swatch avec un run d’anthologie sur la très belle face du Mont Fortin à Courmayeur. Fluide, rapide, enchaînant les sauts de barre, le chamoniard a dévalé la face comme une flèche.

Celle de son bateau de course pointait elle vers les cimes du massif du Mont-Blanc pour cette étrange escale durant laquelle le NISSAN 417 fut baptisé la veille au coeur de Chamonix. Le parrain du bateau Thomas Coville devait quand à lui prendre la mer le jour même de Brest pour battre le record du trophée Jules Verne en solitaire. Son départ a été différé au milieu de semaine pour des raisons météo mais nul doute que la victoire d’Aurélien va lui apporter du « baume aux voiles » !!!

Champagne,cidre et crêpes bretonnes sous le regard bienveillant de la célèbre statue de Michel Paccard & Horace Bénédict de Saussure regardant le Mont Blanc !!! Un lieu insolite pour baptiser un bateau de course, mais chargé de sens et d’émotions pour Aurélien.

C’est juste après la remise des dossards de la Nissan Freeride de Chamonix Mont Blanc 2011 by Swatch que le champagne a jailli sur la proue du bolide de 6.5 mètres, après une intervention vidéo du parrain du bateau, le marin Thomas Coville. Ce dernier dans les starting block pour partir à l’assaut du trophée Jules Verne à bord de son trimaran Sodebo n’a pu être présent en chair et en os.

Pour Chamonix, c’est bien sûr une première mais surtout une grande fierté qu’un enfant du pays puisse briller tout autant sur les skis qu’à la barre d’un voilier de course. Aurélien sera au départ de la Transat 6.50 2011 pour sa première transatlantique en solitaire.

C’est donc un week end de rêve pour Aurélien, qui se finit aussi bien qu’il a commencé.

UN « RUN » MAJEUR

Chamonix Mont-Blanc, France – 23 Janvier 2011

La Nissan Freeride de Chamonix Mont-Blanc 2011 by Swatch a trouvé un décor sauvage au panorama spectaculaire pour mettre en scène les meilleurs riders du monde lors de cette première étape de la saison du Freeride World Tour 2011. Le Mont Fortin, situé sur le versant italien du Mont Blanc, promettait dès la session de reconnaissance faite par les riders à la jumelle, d’être très sélective en raison de son relief et des conditions de neige. Les 48 riders et rideuses au départ l’ont néanmoins domptée avec brio, offrant un spectacle sublime.

Retour sur la course

Parti avec le dossard 3, Adrien Coirier (FRA), auteur d’un excellent run mêlant vitesse vertigineuse et maitrise parfaite a pris la tête du classement et l’a conservée jusqu’au passage d’Aurélien Ducroz (FRA). Ce dernier, avec son dossard 29 a signé une incroyable descente avec une ligne très originale ponctuée de trois sauts impressionnants à grande vitesse pour finalement se hisser sur la plus haute marche. Nos deux comparses devancent le suédois Reine Barkered.

«J’ai privilégié une ligne qui n’avait pas encore été ridée pour avoir de bonnes conditions de neige. Ma descente s’est déroulée au mieux. Je me suis fait un peu peur à certains endroits car je n’avais pas du tout de visibilité en raison du relief de ma ligne mais j’ai eu confiance en mes repérages de la veille. Au niveau du passage du Triangle j’avais d’ailleurs prévu de freiner mais me sentant bien j’ai finalement sauté. Quand ça roule, ça roule ! J’avais pris un mauvais départ l’année dernière à Chamonix et cette année je voulais gagner si possible ou au moins finir dans les cinq. J’ai beaucoup mieux géré la pression.»