1re Longtze Saint-Moritz Cup : De la belle voile

Texte et photos | Marcel Albertin

Le Longtze est une jeune série assez bigarrée. Début juillet, cette classe monotype s’est pour la première fois arrêtée à St-Moritz dans le cadre de son Alps Tour. Ce championnat comprend plusieurs régates dans les Alpes allemandes, suisses et italiennes.

DSC_4740Réputée pour ses panoramas à couper le souffle et bien connue des navigateurs pour le maloja, un vent du sud qui par beau temps fait son apparition de façon quasi quotidienne, l’Engadine a offert aux Longtze un magnifique terrain de jeu. Extrêmement rapides et agiles tout en affichant une excellente stabilité, ces bateaux de sport ont eu l’occasion de montrer leurs qualités sur le petit lac de St-Moritz. Pour les équipiers (de 12 à 65 ans) des douze unités qui avaient fait le déplacement, les parcours assez courts ont constitué un véritable défi.

Samedi, le ciel couvert et la pluie intermittente n’ont pas empêché le comité de course de lancer quatre manches avec un vent du sud bien établi. À la fin de cette première journée, Eckhard Kaller sur Wetfeet (GER 824) pointait en tête avec une légère avance sur Shensu (SUI 825) et Outsider (SUI 840), à égalité de points.

Le Segelclub St-Moritz s’est révélé être un organisateur bien rodé et très accueillant, pour le plus grand plaisir des participants. Dimanche, les conditions étaient clairement estivales. De nombreux spectateurs sont donc venus assister aux régates tout autour du lac, mais le maloja n’a pas atteint les 18 à 22 noeuds habituels en raison d’un léger courant nord. Trois manches ont tout de même pu être courues sous un ciel bleu-acier. Poussés par un vent très changeant et soufflant par moment en rafales, les Longtze ont facilement atteint les 15 noeuds. Au niveau tactique et stratégique par contre, les équipages ont dû faire appel à tout leur savoir-faire pour venir à bout de ces conditions difficiles. Visiblement à l’aise, Jarmo Wieland sur Shensu (SUI 825) a su tirer son épingle du jeu en remportant deux des trois courses. Eckhard Kaller a dû se contenter de la deuxième place malgré une autre victoire de manche. Le top trois de la première journée se retrouve donc aussi sur le podium final, mais dans un ordre différent : 1er Jarmo Wieland (SUI 825) Shensu, 2e Eckhard Kaller (GER 824) Wetfeet, 3e Steffen Schneider (SUI 840) Outsider. Les Longtze ont d’ores et déjà pris rendez-vous avec St-Moritz en 2017 pour une seconde édition.