2 en 1 pour Monnin

Texte :

Un Suisse champion d’Europe de match racing et premier du classement mondial de la discipline ? Éric Monnin a à nouveau frappé ! Deux autres Suisses ont réalisé un bel effort sur la Mini Transat : Mathieu Gobet est venu hier à bout de la première étape, tandis que Andréa Pawlotski peut fouler la terre canarienne dès aujourd’hui.

Éric Monnin avait déjà affiché la couleur la semaine précédente en remportant la finale de l’European Match Racing Tour. Il a finalement été couronné lors du championnat d’Europe qui se déroulait dans la foulée, toujours en Croatie. Une bonne série qui lui vaut de prendre la tête du classement international de match racing devant le Kiwi Nick Egnot-Johnson et le Britannique Ian Williams. Un belle performance pour le leader de la Capvis Swiss Match Race Team qui court toujours plusieurs lièvres à la fois, notamment avec sa campagne sur le Monofoil Gonet qui se poursuit et également sa prise de responsabilité en tant que capitaine de l’équipe nationale suisse qui s’alignera sur la Star Sailors League Gold Cup en 2021. D’ailleurs, plus d’informations sont à venir à ce sujet dans votre Skippers de décembre d’ores et déjà en gestation !

En classe Mini, Mathieu Gobet s’est offert une belle remontada au sein du peloton des bateaux de série. Le Fribourgois termine 26e de la première étape à Las Palmas, un peu plus de 24 h après le premier bateau de série et favori de cette Mini Transat, Ambrogio Beccaria. Parmi les faits de course incontournables, soulignons l’incroyable finish du trio de tête des Proto. Axel Tréhin (1er), François Jambou (2e) et Tanguy Bouroullec (3e ) ne se tiennent que dans 26 petites minutes. À ce stade, autant parler de match nul avant la transatlantique qui devrait normalement voir s’établir des écarts plus significatifs. Les foilers à l’instar du bateau de Bouroullec feront-ils leurs preuves ? Rien n’est moins sûr !