2e jour des régates côtières

C’est sous un soleil éclatant et un vent de sud-ouest soufflant jusqu’à 19 nœuds que les 221 monocoques ont pu courir le parcours de cette deuxième journée des régates côtières de la Giraglia Rolex Cup. Esimit Europa 2 (Eur) continue de s’imposer en temps réel devant un trio composé de Shockwave (Nzl), Alegre (Gbr) et Container (Ger). Au classement en temps compensé, Container (Ger), Imagine (Fra), Sleeper (Gbr), Brancaleone (Ita) et le Class 40 Vecteur Plus (Fra) occupent provisoirement la première place dans leur catégorie respective.

 Le parcours de la journée a mené la flotte des IMA vers le banc de la Nioulargue puis vers Les Issambres, le banc de la Seiche à l’huile et Saint-Tropez. Toutes les autres catégories couraient, quant à elles, sur le parcours initialement prévu dimanche. D’une longueur de 21,5 milles pour les IMA et 16,1 milles pour les IRC et ORC, il n’aura pas fallu longtemps aux concurrents pour réaliser la distance. En 1 heure 37min, Esimit Europa 2 s’impose une nouvelle fois en temps réel mais demeure à la 5e place en temps compensé. Un classement provisoire dominé par Container qui devance de 2 points Alegre, le vainqueur du jour. Neville Crichton sur Shockwave occupe la 3e place. Philippe Meyer sur Carbon Arrow remonte de la 12e à la 9e place juste devant le Swan 601, @robas.

Dans la catégorie IRC A, Imagine et Earlybird devancent Near Miss de Franck Noël, vainqueur l’an dernier des régates côtières, qui dans ces conditions météos souffre de son rating. « Nous savions que notre première place acquise hier allait être difficile à conserver. » nous confiait François Brénac, barreur de Near Miss. Night Eagle, disqualifié hier, s’impose aujourd’hui et pointe désormais à la 64e place au général.

Dans le groupe B, le trio de tête composé de Sleeper, Almogaver et Albacor se tient en 2 points au classement mais demeure sous la menace du voilier français Tchin-Tchin.

En ORC B, Brancaleone conserve sa première place devant le français Per Abel III.

 Dans la division des Class 40, Sam Manuard sur Vecteur Plus s’impose une nouvelle fois et termine cette deuxième journée en tête du classement provisoire, devant Rififi de David Augeix.

 La journée de demain, mardi, sera marquée par l’arrivée d’un front actif générant un fort vent d’est de 20 – 25 nœuds et une mer formée. Ces conditions seront donc sportives pour les équipages. Ils pourront ensuite profiter pleinement de la soirée de remise des prix des régates côtières à la Citadelle de Saint-Tropez, à la veille du départ de la grande course qui emmènera la flotte jusqu’à San Remo.

 

Le programme de la Giraglia Rolex Cup

 

Samedi 12 juin

Clôture des inscriptions aux régates côtières.

Contrôle de jauge.

Dimanche 13, lundi 14, mardi 15 juin

Régates côtières constituées d’un ou plusieurs parcours au vent et sous le vent, et de parcours côtiers d’une longueur maximale de 35 milles le long du littoral.

Mardi 15 juin

Clôture des inscriptions à la course au large de la Giraglia Rolex Cup.

Dîner de prestige à la Citadelle de Saint-Tropez à l’occasion de la remise des prix des régates côtières. Feu d’artifices en clôture de la soirée.

Mercredi 16 juin

Départ de la course au large de la Giraglia Rolex Cup (241 milles), Saint-Tropez – Ile de La Fourmigue – Rocher de la Giraglia – San Remo.

Jeudi 17, vendredi 18 et samedi 19 juin

Arrivées des concurrents à San Remo.

Samedi 19 juin

Cérémonie de remise des prix au Yacht Club de San Remo.