79e Bol d’Or Mirabaud : plus de spectacle

Concurrents, invités et spectateurs vont en prendre plein les yeux du 16 au 18 juin 2017. Si les classes ne sont en apparence marquées par aucun changement majeur, leur composition va connaitre des évolutions notoires. Ainsi, chez les multicoques, les D35 s’autorisent exceptionnellement un peu de souplesse dans la jauge pour se confronter aux nouveaux bateaux volants, à commencer par les Easy To Fly. Pour la première fois, les anglais Lloyd Thornburg/ Brian Thompson et leur team océanique du MOD 70 Phaedo 3 se joignent à la fête des Seigneurs du lac : rencontré à Cowes lors de la Round the Island Race l’an passé, le skipper s’est laissé convaincre de participer au Bol d’Or Mirabaud. Pour ce faire, il a acquis le D35 de Team Tilt. Le M1 Safram a profité du chantier à la suite de son avarie en mer pour optimiser ses performances. Enfin, outre les vaillants M2, une douzaine de Diam 24 au gréement redimensionné pour le Léman seront de la partie avec plus d’ambition qu’en 2016. Les catamarans de sport légers sont à nouveau les bienvenus, mais toujours limités à 50 et sur CV nautique. On s’amuse aussi toujours avec une seule coque, qu’il s’agisse des Melges 32 maintenant présents en force au bout du lac, parfaitement taillés pour gagner en temps compensé, ou des bolides high-tech comme le Luthi F10 dorénavant équipé d’une quille pendulaire et qui pourrait créer la surprise pour contrer les Libera

Tous pourront être suivis grâce à un système de balises visible sur une application mobile. Le public pourra les admirer aussi sur les écrans disposés à la Nautique, nourris par une production d’images toujours plus fournie, provenant notamment de drones et de cameras supplémentaires, ou même depuis les bateaux de la CGN qui sera partenaire du Bol d’Or Mirabaud. Le spectacle commencera dès le vendredi après-midi avec la désormais traditionnelle course d’exhibition, courue cette année devant les quais, entre la SNG et les Voiles, sur les multicoques du Tour de France à la Voile (Diam 24), à bord desquels s’affronteront des clubs nautiques étrangers. Plusieurs animations sont prévues vendredi et samedi autour de la Rotonde et du mât d’honneur ainsi qu’aux Voiles, auxquelles devrait notamment prendre part Alan Roura, le parrain de cette 79e édition. Outre celle du rosé Ibizkus servi au restaurant de la Nautique, la communauté nautique va en voir de toutes les couleurs pendant trois jours.


safram pour le président engagé

Un président du BOM engagé

Président du comité d’organisation du Bol d’Or Mirabaud, Rodolphe Gautier parvient à faire tourner cette véritable PME sans se priver du plaisir de viser la victoire sur l’eau le jour J avec son M1 Safram. Comme l’an passé, il véhiculera également les valeurs qui font BOM sur d’autres grandes régates européennes telles que la Kékszalag en juillet ou la Centomiglia en septembre, dans le but d’encourager les régatiers étrangers à venir découvrir la plus belle course du Léman. À cet égard, les propriétaires de bateaux (Toucan, Grand Surprise, Surprise, etc.. ) prêts à les mettre à disposition pour le BOM 2017 sont priés de s’annoncer au secrétariat de la SNG.