A un mois du départ, un plateau de qualité

Avec l’arrivée du Mini-Fastnet, les épreuves d’avant saison de la classe Mini sont terminées. Place maintenant à l’épreuve principale de l’année 2010, Les Sables – Les Açores – Les Sables. Les différentes épreuves qui ont lancé cette année 2010 ont permis de cerner deux grandes tendances : un nombre de candidats moins important que les années précédentes, mais un niveau de compétition et de préparation qui tend à s’élever de plus en plus.

 La crise économique n’épargne pas le monde des ministes. Comme dans les autres classes, on constate un fléchissement des inscriptions sur toutes les courses d’avant saison et par là même, sur la classique de l’été, Les Sables – Les Açores – Les Sables. Mais en revanche, la qualité n’a jamais été aussi présente sur le circuit. Comme en témoigne Lucas Montagne, représentant de la classe Mini, le niveau de préparation des bateaux n’a jamais été aussi pointu et on peut d’ores et déjà prédire que la bagarre risque d’être de toute beauté tant en prototype qu’en voilier de série.

 Habitués des podiums

On va retrouver au départ des Sables d’Olonne quelques uns des principaux animateurs du début de saison : plusieurs vainqueurs ou tout du moins, des habitués des podiums de la Select Demi-Clé, du Mini-Pavois ou du Mini-Fastnet sont prêts à en découdre tels Jorg Riechers, Nicolas Boidevezi, Thomas Normand ou bien encore Sébastien Rogues. Ceux-là sont clairement à ranger parmi les favoris mais il en est d’autres qui rêvent déjà de faire mentir les pronostics.

En Série, on retrouve quelques habitués comme Jean-Marc Allaire ou Benoît Sineau, mais ici le renouvellement est important. Nombre de nouveaux venus viennent de la voile olympique, arrivent avec une vraie culture de la gagne et ne seront pas là pour observer les duels des « anciens ».

 

Suspense garanti

Quoi qu’il en soit cette édition 2010 devrait promettre de forts jolis duels sur l’Atlantique. Pourvu que les conditions météorologiques s’y prêtent, on pourrait avoir des arrivées au couteau, des grandes options stratégiques, des choix de route radicaux, des grandes glissades, des souvenirs émus… Mais aussi des anciens qui reviennent pour le plaisir de se confronter aux valeurs montantes, des solitaires qui viennent pour l’aventure intérieure, des compétiteurs acharnés, des hommes et quelques femmes, huit nationalités différentes, c’est ce melting-pot improbable qui continue de faire le charme de la classe Mini. Les Sports Nautiques Sablais en se portant candidat pour une nouvelle édition des Sables – Les Açores – Les Sables ne s’y sont pas trompés. Au delà de la compétition sportive, l’aventure humaine et les valeurs qu’elle véhicule sont aussi un formidable vecteur de promotion de la voile auprès des plus jeunes…

 

Les inscrits au 28 juin 2010 :

En prototype :

Nicolas Boidevezi  – GDE – 719                          

Véronique Loisel – De l’espace pour la mer – 429           

Jörg Riechers – Mare.de – 753                          

Hugues Chollet – Dizikilepti – 007                                 

Vincent Barnaud – Sex’n’sun –  630                   

Milan  Kolacek – Follow Me – 759                                   

Dan Dytch – Night fever – 312                           

Paul Marette – Région Nord Pas de Calais – 265 

Aurélien Ducroz – Nissan – 417                          

Thomas Normand – Financière de l’Echiquier – 787        

Vincent Busnel – nom de course non défini – 151

Sébastien Rogues – Ecole génération GDF Suez – 716

Sébastien Picault – Kickers – 198

Ryan Finn – nom de course non défini – 252

Henri Patou – Ecartip – 551

Lucas Montagne – ONG Conseil – 618

Pierre Denjean- Ou’ti – 036

Guillaume Le Brec – nom de course non défini – 667

Andrea Caracci – nom de course non défini – 756

 

En série

– Jean-Marie Oger – Coz I’m free  – 774

– Bruno Simonnet – El Nono – 744

– Rémy Andréan – Soleto – 492

– Davy Beaudart – Gotran Forever – 674

– Pascal Chombart de Lauwe – Xanlite – 721

– Robert Rosenjacobson – Ned 602 – 602

– Conrad Colman – en cours – 480

– Ysbrandt Endt – Mediabrein – 758

– Vincent Kerbouriou – Wallilabou – 527

– Marc Dubos – Cepat – 571

– Gesi Simone – Dagada – 704

– Jean-Marc Allaire – Baker Tilly AG2R La Mondiale – 464

– Loïc Le Doyen – Popo Up – 479

– Jérôme Lecuna – I feel good – 468

– Fabienne Robin – Plume d’Ange – 708