Texte: Quentin Mayerat

La semaine des records

Intense semaine pour la voile suisse. Tout d’abord pour le Roesti Sailing Team qui n’a pas ménagé ses efforts pour se frayer un passage entre dépressions et molles océaniques autour des îles britanniques. Mais aussi pour la jeune laseriste Anja von Allmen qui devient championne d’Europe de 4.7. Intense semaine également du côté des Grisons, théâtre de nombreuse régates : Swiss Sailing League, championnat de Suisse de Blu26 et surtout le Vanora Engadinwind by Dakine qui a battu tous les records de participation.

La réussite sourit aux Helvètes en cette fin de mois d’août. Mardi, peu après minuit, Justine Mettraux, Valentin Gautier et Simon Koster ont franchi la ligne les séparant du record du Tour des îles Britanniques en Class40 qu’ils convoitaient. 7 jours 6 heures 27 minutes et 25 secondes sera désormais le nouveau temps à batte sur ce parcours des plus techniques, semés d’obstacles, de dangers, de courants, et de belles dépressions !

Déjà championne du monde junior, Anja von Allmen est devenue championne d’Europe de Laser 4.7 lors des Youth Europeeans de Vilamoura au Portugal. Une victoire écrasante sur le reste de la flotte, puisque cette dernière a entamé la dernière journée de régate avec 19 points d’avance sur sa plus proche poursuivante.

Grisons XXL

Dans les Grisons, alors que le Team Hazel devient à nouveau champion de Suisse de Blu26 suite à trois belles journées de régate sur le lac de St-Moritz, la Swiss Sailing Super League reprenait du service à Davos avec une victoire de Kreuzlingen à égalité de points avec Oberhofen.

Mais c’est sur le lac de Silvaplana qu’a eu lieu une série d’événements majeurs : 2 championnats du monde, 1 championnat d’Europe, et le 43e Marathon de l’Engadine. Les meilleurs windsurfers et windsurfeuses de la planète ont fait le déplacement pour ce qui semble être l’un des seuls événements maintenus du calendrier international. Lors du championnat du monde de planche Formula Foil, c’est Elia Colombo qui accroche le meilleur résultat suisse à la 17e place, tandis que sans surprise Balz Muller et Eva Wyss s’emparent des couronnes de champions et de championne du monde de foil freestyle. Le Marathon de l’Engadine a lui connu une affluence record avec plus 262 planchistes, kiters et wing foiler sur le plan d’eau. C’est sans surprise que nous avons constaté une écrasante domination des kites à foil, bien plus performants que leurs homologues dotés d’un mât, d’une voile et d’un wishbone. C’est donc sept kiters suisses qui occupent les premières places avant le premier windfoiler, le champion du monde Nicolas Goyard. Un événement XXL qui se conclue aujourd’hui par la fin du premier championnat d’Europe IQ Foil de l’histoire, la nouvelle série olympique destinée à remplacer la vieille planche à dérive RS:X. Là encore, de jeunes Suisses pourraient bien voir leur appétit s’aiguiser pour espérer participer aux Jeux de 2024.