Ambiance « mains moites et pieds poites »

Mère nature a réservé quelques surprises à Groupe Bel sur ces deux premières semaines de Barcelona World Race et pourtant, celui que tous redoutent tant : ce fameux Pot au Noir, aura été conciliant avec Kito de Pavant et Sébastien Audigane. Peu active, la zone de convergence intertropicale a permis toute la nuit à Groupe Bel de progresser à des vitesses remarquables autour de 13 nœuds. Plus de 140 milles gagnés en 72h sur Virbac-Paprec (Dick-Peyron) qui s’envole toujours en tête, l’équipage de Groupe Bel maintient un bon rythme. Avec le « pit stop » technique du second Foncia (Desjoyeaux-Gabart) demain à Recife au Brésil, le groupe des quatre bateaux : Mirabaud, Mapfre, Groupe Bel et Neutrogena se resserre et recolle au troisième Estrella Damm (! Pella-Ribes). Ce jeudi à 15h, Kito et Sébastien pointent à la 6ème place à 176,6 milles du leader et devraient basculer dans l’hémisphère sud avant le coucher du soleil.

Terminées les longues heures de glisse cramponnés à la barre, place aux longues réflexions à la table à carte les yeux rivés sur les fichiers météo ! Si le Pot au Noir se déroule jusque là sans encombre pour Kito et Seb, la suite n’est pas simple pour autant. La nuit aura tout de même permis aux marins de se reposer un peu sur une mer bien plus calme. Il faut dire que les deux hommes ont cravaché durs pour réduire les écarts sur la tête de flotte, des efforts récompensés puisque Groupe Bel n’est plus qu’à 77 milles de la troisième marche du podium. Un chiffre bien anodin à l’échelle d’un tour du monde et à 21 800 milles soit plus de 40 000 km de l’arrivée mais juste de quoi motiver nos deux co! mpères après treize jours de course.

La suite ? C’est le passage de l’equateur en fin de journée, que les deux navigateurs ont déjà passé une douzaine de fois à eux deux, avant d’aborder l’anticyclone de Sainte-Hélène. Ce dernier étant situé très Sud, difficile d’établir une vraie stratégie pour le moment, Groupe Bel met le cap au Sud mais la situation laisse présager quelques nœuds aux cerveaux ces prochaines heures !

Kito de Pavant à la vacation officielle ce jeudi à 11h00 :

« Je ne sais pas si nous sommes sortis de ce Pot au Noir car je ne sais même pas si nous y sommes entré! s ! Nous avons eu un premier signe : un grain par 5° Nord et du vent un peu fort mais c’est tout. Nous n’avons pas vraiment été ralenti, nous avons progressé à 12-13 nœuds de moyenne toute la nuit. Ce qui est incroyable c’est que le vent n’a pas tourné, nous avons toujours du Nord-Est entre 10 et 15 nœuds avec une grosse houle. Devant, il y a quelques gros nuages qui s’approchent donc nous ne sommes pas forcément sortis de l’auberge. Nous naviguons sous « Code Zéro » (voile de portant entre le Gennaker et le Solent) et Grand Voile haute, le bateau progresse bien et nous devrions passer l’équateur avant le coucher du soleil. Mais dans ces endroits là, on ne sait jamais à quelle sauce on va être mangé, cela peut se gâter ! Il fait très chaud, très humide et moite, c’est ambiance « mains moites et pieds poites ». Quand nous ! serons au près dans quelques heures, ce sera plus frais et plus agréable.

Il est difficile d’anticiper les jours à venir car l’anticyclone est très Sud, les deux modèles ne sont pas d’accord du tout sur les prévisions à 8 jours et avec la nouvelle marque de parcours à l’île de Gough (à laisser à tribord)*, c’est vraiment difficile de prévoir quoi que ce soit. Nous en saurons un peu plus chaque jour. En attendant, c’est du tout droit cap au Sud ! Nous allons également en profiter pour checker un peu le bateau, notamment le gréement, un petit tour en tête de mât va s’imposer mais jusque là tout va bien, sur et sous le pont de Groupe Bel. »