Antoine Rioux contraint d’abandonner son bateau

C’est peu avant 18 heures (française) que le  Antoine  Rioux est monté à bord  du voilier accompagnateur de La Charente- Maritime/Bahia Transat 6,50 « Solo », abandonnant son voilier « Nouvelle  Calédonie », Proto Fisher Martin de 2008. Antoine a déclenché ce samedi  midi le bouton rouge de sa balise, indiquant à la direction de course un problème sérieux nécessitant assistance. Le voilier « Solo » s’est  immédiatement détourné et a rapidement trouvé le Calédonien. Celui-ci  déplorait le bris d’une dérive ayant occasionné une importante voie  d’eau. Tout l’électronique du bord était déjà noyé. Avec l’aide de  l’équipage, une réparation de fortune a été tentée et Antoine a, un  moment repris sa route. Mais à 600 et quelques milles de l’archipel  Fernando Da Noronha, cette réparation de fortune n’a pas tenue et le proto s’est de nouveau rempli d’eau. Antoine n’avait plus d’autre  choix que de gagner la sécurité du bord du bateau accompagnateur resté  à son contact, et d’abandonner ainsi le voilier qu’il avait construit  pour cette Transat.