Après Rio, Tokyo

Texte :

« Nous sommes très contentes de ce résultat, surtout dans le vent soutenu que nous avons rencontré samedi, pour la finale »
Linda Fahrni/Maja Siegenthaler

Alors que le CIO est en pleine réflexion sur l’attribution des Jeux de 2024 et 2028, nos athlètes suisses se concentrent déjà sur Tokyo 2020. Force est de constater que les résultats enregistrés à Rio ont suscité des vocations, car pas moins de 16 régatiers ont fait le déplacement au Trofeo Princesa Sofia de Majorque la semaine dernière pour se confronter à 833 autres athlètes ! Le groupe national s’étoffe avec de nouveaux équipages comme Maxime Bachelin/Arno de Planta et Max/Fred Hænssler qui rejoignent leurs aînés Schneiter/Cujean en 49er. La paire Hænssler a même remporté une manche pour sa première participation dans cette catégorie.

Au-delà de la nouveauté, des signaux nous permettent de confirmer deux espoirs importants en vue de 2020. Après leur 14e place à Rio en 470, Linda Fahrni/Maja Siegenthaler reviennent fort avec une belle 4e place. Cette performance leur permet, pour l’heure, de se positionner aux avant-postes de la délégation suisse. En RS:X, Mateo Sanz Lanz, après une 3e place à la World Cup du Miami en début d’année, confirme qu’il faudra compter sur lui dans le haut du tableau avec une 8e place à Majorque… même si l’Hispano-Suisse espérait faire mieux. Des tendances qui toutefois seront à confirmer lors de la World Cup de Hyères du 23 au 30 avril prochain.

Avant d’aller supporter nos athlètes dans le sud de la France, pourquoi ne pas faire un crochet par le Salon international du multicoque de La Grande Motte ? Ce rendez-vous qui ouvre le bal de la saison des salons nautiques regroupe tous les plus grands chantiers qui produisent des bateaux sur plus d’une coque. L’occasion de passer par le stand Lagoon, qui devrait à n’en pas douter, célébrer la sortie du chantier de son 100e Lagoon 42, un an seulement après son lancement et quatre récompenses internationales plus tard… champagne !

L’équipe de Skippers vous donne donc rendez-vous dans le Sud en avril.

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE.