Après sa belle victoire à Cagliari, Matador rejoint Valencia pour les Championnats du Monde de TP52

À peine le temps de se remettre des émotions du Trophée Région de Sardaigne, dernière régate de la saison Audi MedCup qui s’est conclu samedi dernier à Cagliari, et voilà les équipes des TP52 reparties à travers la Méditerranée pour rejoindre Valencia en Espagne où se dérouleront les Championnats du Monde à partir de mardi 5 octobre.

 Si l’atmosphère de ces Championnats du Monde de TP52 est généralement plus détendue que sur le Circuit Audi MedCup, elle n’en est pas moins intense pour les équipes engagées qui n’ont pas l’intention de baisser la garde. L’épreuve est aussi l’occasion pour les propriétaires des bateaux de prendre la barre et de disputer en quelque sorte leur propre trophée.

Le court lapse de temps entre la dernière épreuve du Circuit et les Championnats pourrait profiter aux champions du monde en titre Matador (ARG). Les Argentins, déjà vainqueurs l’année dernière à Palma sont les grands favoris cette année. En 2008, ils avaient déjà fini à égalité de points avec le vainqueur Quantum Racing. Cette fois ils reviennent avec un avantage psychologique, puisqu’ils viennent de remporter la dernière épreuve de la saison, le Trophée Région de Sardaigne, après une seconde place à Carthagène en Espagne.

Leurs principaux adversaires seront bien sûr les vainqueurs de 2008, Quantum Racing (USA), mais aussi les champions 2007 Artemis (SWE). Le propriétaire du bateau suédois Torbjorn Tornqvist sera de retour à la barre pour tenter de décrocher un nouveau titre après avoir raté de peu une place sur le podium cette saison.

Les équipages auront à courir un maximum de dix manches (trois par jour) avec un parcours côtier le jeudi 7 octobre. La plupart des marins, issus de la 32e America’s Cup, connaissent parfaitement le plan d’eau, mais en ce début du mois d’octobre, la situation météo pourrait être plus compliquée. La flotte peut aussi bien rencontrer de forts vents de Nord-est, qu’une brise thermique très légère.

Le grand absent de l’événement sera le TP52 de Jose Cusi, Bribón (ESP), victime d’une sérieuse avarie à Cagliari et contraint de jeter l’éponge pour les Championnats du Monde. Une grosse déception pour l’équipe espagnole qui avait particulièrement brillé l’année dernière à Palma.  

Notons que deux TP52 britanniques rejoignent la flotte cette année : Pace (ex Patches) avec l’Anglais Rob Greenhalgh à la tactique et le Néo-zélandais Kelvin Harrap (de TeamOrigin) au poste de stratège ; et Weapon of Choice, qui n’est autre que le Matador de 2007, vainqueur à Palma l’année dernière.

Audi A1 powered by ALL4ONE (FRA/GER) pourrait également créer la surprise à Valencia. Pour sa première participation au Circuit Audi MedCup, l’équipe franco-allemande termine sur une bonne note à Cagliari (second) qui s’annonce de bon augure pour les Championnats du Monde la semaine prochaine.