Audi MedCup 2011 : toutes les dates

Le programme du Circuit Audi MedCup 2011 se met en place. Pour la première fois, la flotte des TP52 Series sera accompagnée d’une nouvelle classe qui attire déjà l’attention dans le monde entier depuis l’annonce de sa participation au circuit 2011 : les monotypes S40.

Le calendrier de la saison 2011 sera assez semblable à celui de 2010, avec une épreuve en France, une en Italie, une au Portugal et deux en Espagne. La plupart des villes ont été choisies, mais les négociations finales se poursuivent. En attendant d’en savoir plus, voici déjà les dates des cinq épreuves 2011 :

Trophée 1 – du mardi 17 – au dimanche 22 mai
Trophée 2 – du mardi 14 – au dimanche 19 juin
Trophée 3 – du mardi 19 – au dimanche 24 juillet
Trophée 4 – du mardi 23 – au dimanche 28 août
Trophée 5 – du lundi 12 – au samedi 17 septembre

En TP52, le format des régates sera le même que les saisons précédentes. Elles débuteront donc le mardi pour se terminer le dimanche et comprendront un parcours côtier par épreuve, généralement le vendredi. Le programme S40 doit encore être confirmé mais le temps de course sera optimisé au maximum et cette classe n’aura pas à courir de manche côtière.

Comme chaque année, la dernière épreuve de l’Audi MedCup 2011 se disputera du lundi au samedi, avec une soirée finale de remise des prix le samedi soir.

Cette année, les équipes n’auront droit qu’à deux journées d’entraînement sur place juste avant les épreuves.

Le choix des villes qui accueilleront le circuit en 2011 est encore à l’étude, comme l’explique le Directeur du Circuit Audi MedCup, Ignacio Triay (ESP) : « nous terminons les négociations avec les différentes villes. Le principe reste le même et nous devrions revenir sur certains des plans d’eau sélectionnés en 2010. Nous savons ce que recherchent les propriétaires et quelles sont les préférences de notre sponsor Audi ».

« Revenir dans des villes déjà réputées qui ont connu un grand succès les années précédentes est quelque chose de logique : cela permet aux villes de développer leur offre, et aux organisateurs et aux équipes de rationaliser la logistique. Nous disposons par ailleurs de données complètes en matière de fiabilité météo et de conditions de vent pour mieux gérer les épreuves sur l’eau. Mais d’un autre côté, tout le monde aime découvrir de nouvelles villes, ne serait-ce que pour offrir aux concurrents de nouveaux défis à relever ».

« Nous avons déjà signé des accords avec la plupart des villes pour 2011, mais l’équilibre est difficile à trouver. Nous