Bilan et résultats

le 27 septembre 2009

L’édition 2009 du Défi Hyposwiss, 37ème Tour du Léman à l’Aviron, a été marquée par desconditions météorologiques favorables qui ont permis aux athlètes présents d’établir de très bonnes performances.

Dès le départ, donné à neuf heures précises par Sebastien Vieilledent, médaillé d’or auxJeux olympiques d’Athènes en 2004, les 25 équipes de rameurs, venus de 9 payseuropéens, ont engagé une lutte sans merci qui s’est achevée à 21h17 par la victoire del’équipe Clydesdale ARC/RGM Karlsruher RV Wiking/Stuttgart-Cannstatter RC/Mainzer RV.

L’équipe gagnante, composée de Mathias Auer, Olaf Behrend, Jochen Domscheit, SebastienFrohn et Markus Neumann a rapidement su imposer son rythme en prenant dès les premierskilomètres la tête de la régate. Cinq autres équipes ont toutefois réussi à suivre la cadence,comme en témoigne les écarts relativement faibles, dix à vingt minutes, entre chacune des six meilleures embarcations à l’arrivée.

Le record du Défi Hyposwiss, soit 11h55′, établi en 2007 par cette même équipe, vainqueurpour la troisième fois consécutive, n’a pas été battu mais ils en sont restés proche, venant à bout des 160 km de ce Tour du Léman à l’Aviron en seulement 12 heures, 17 minutes et 42 secondes.

Un autre record a en revanche été battu, celui de la catégorie Masters, puisque l’équipeLudwigshafener Ruderverein von 1878 , deuxième au classement général, a franchi la ligned’arrivée après 12 heures, 39 minutes et 44 secondes d’effort, améliorant ainsi l’ancien record Masters de plus de 7 minutes.

Le niveau des équipes fut dans l’ensemble d’une qualité exceptionnelle, comme entémoignait Stéphane Trachsler, Président du Défi Hyposwiss et Président de la sectionAviron de la Société Nautique de Genève, à l’issue de la course : « Nous venons de vivre une édition particulièrement réussie, l’ambiance était excellente et la bonne préparation deséquipes a permis de maintenir le suspense jusqu’au bout, puisque les écarts entre les plus performants sont restés relativement faibles ».