Bonne année, « la mer va mal »

Pour commencer l’année, la rédaction de Skippers aimerait présenter ses vœux de prompt rétablissement aux océans. Pour une biodiversité revigorée, des coraux en bonne santé, une acidité en baisse et toujours plus de plastique recyclé. Devant l’urgence, une myriade d’associations se mobilise, ainsi que des milliers de bénévoles à travers la Suisse. Ne pouvant ignorer cet enjeu, les marins se doivent aussi d’être en première ligne.

Les lacs, la mer, les océans, ne sont pas simplement notre terrain de jeu pour nos régates et nos croisières, ils sont notre avenir. En leur sein se dessine un enjeu global dont les conséquences funestes sont à peine imaginables. Alors que 30 à 40 % des gaz à effets de serre sont absorbés par les océans, on estime que le corail pourrait être rayé des fonds marins d’ici 30 ans ouvrant ainsi la voie à un effondrement de notre écosystème. Simultanément, surpêche, accumulation de plastique et de substances chimiques continuent d’empoisonner les mers. Encore une fois : « bonne année ».

La décennie qui s’ouvre sera sans aucun doute décisive pour l’avenir de notre « terrain de jeu », et sous nos quilles se joue le destin de nos enfants. Parmi les premiers témoins de ces bouleversements, les marins ne peuvent rester indifférents. Aussi, en 2020, nous présentons trois vœux en direction de la communauté nautique : Préserver, Sensibiliser, Agir.

Préserver, car en tant qu’utilisateurs des mers, le premier devoir du marin est que sa pratique impacte aussi peu que possible son milieu. Sensibiliser, car en tant que témoins directs de la pollution des mers (et de nos lacs), nous nous devons d’alerter notre entourage de l’urgence de la situation. Agir, en donnant de son temps et/ou de l’argent à une association, ou en modifiant ses pratiques afin d’avoir un impact positif sur notre environnement.

Faire un don, participer ?

Finalement, pour commencer cette nouvelle année, nous souhaitons rendre hommage aux nombreuses fondations et associations suisses que nous avons l’honneur de suivre dans les colonnes de notre magazine tout au long de l’année : Race for Water, Ocean Care, la Fondation Pacifique, The Sea Cleaners, Oceaneye, la Fondation Octopus, ou encore la Swiss Cetacean Society. À ces derniers et à tous les défenseurs des océans, Skippers adresse tous ses vœux de succès au service de leurs causes, et bien sûr une pensée émue pour nos chers lecteurs qui nous suivent depuis bientôt 20 ans.