Ce qu’il faut retenir de la semaine écoulée

 

Les coureurs au large, nombreux sur le pont pendant ce mois de février, ont traversé diverses fortunes de mer. Le maxi-trimaran Banque Populaire a annoncé son retrait du Trophée Jules Verne après 14 jours de navigation et 7800 milles parcourus et une avance conséquente sur Groupama au moment de son abandon. Une collision avec un OFNI, probablement un cétacé a imposé cette douloureuse décision à l’équipage. Thomas Coville poursuit quant à lui sa tentative, mais peine à se profiler comme vainqueur potentiel. Le trimaran du solitaire accuse en effet un retard de plus de 1000 milles en début de semaine. Côté Barcelona World Race, le gros de la flotte évolue au sud de l’Australie, alors que les meneurs Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron s’apprêtent à passer le détroit de Cook entre les deux îles de la Nouvelle-Zélande, avec 500 milles d’avance sur le second, Mapfre.

En circuit international, l’équipe Alinghi a lancé son nouvel Extreme 40 la semaine dernière lors d’un camp d’entraînement en Oman. Le voilier est le 20e du nom. L’équipage de la saison est composé d’Ernesto Bertarelli, de Tanguy Cariou, d’Yves Detrey, de Nils Frei, de Pierre-Yves Jorand et de Yann Guichard qui a été recruté après son départ du Team Gitana. La première rencontre doit avoir lieu du 22 au 24 février à Muscat (Oman). Le circuit rejoint ensuite Qingdao, Istanbul, Boston, Cowes, Trapani, Nice, Almeria et finalement Singapour. Les RC 44 ont par ailleurs annoncé un prochain événement aux USA, à San Diego début mars.

En Méditerranée, le second week-end de la Primo Cup a enfin rencontré du vent, et les quatre séries engagées (Longtze Premier, Platu 25, Smeralda 888 et X35) ont pu disputer huit manches. Les Italiens Luigi Ravioli et Roberto Mazzucato, l’Allemand Eckhard Kaller, le Monégasque Adalberto Miani s’imposent respectivement en Platu, en X35, en Longtze et en Smeralda.

Le défi pour l’America’s Cup patronné par le Yacht Club de France a dévoilé les noms de ses meneurs. Il s’agit en effet des frères Peyron, qui comptent bien aligner un AC 72 en 2013 à San Francisco. Aucun indice sur le financement de l’équipe n’a cependant été donné.

Pour conclure, SuisseNautic, le rendez-vous incontournable des amateurs de bateau en Suisse, a ouvert ses portes le 12 février à Berne. De nombreux visiteurs se sont déjà pressés au BEA pour admirer les nouveautés. L’exposition peut être visitée jusqu’à dimanche.

Texte: Vincent Gillioz