Ce qu’il faut retenir de la semaine écoulée

 

Pendant que Wellington, la capitale de l’île sud de la Nouvelle-Zélande, vit au rythme des arrêts au stand, avec le passage de Virbac-Paprec 3, Groupe Bel et Estrella Damm, le maxi-trimaran Banque Populaire V vient de rejoindre Lorient après son abandon du Trophée Jules Verne. Le skipper Pascal Bidégorry compte bien repartir encore cette saison. Le bateau devrait être à nouveau prêt à s’élancer d’ici dix jours. Groupama avait eu besoin de trois tentatives avant de boucler sa boucle, tout reste donc encore possible pour les hommes du trimaran géant.

Les quatre concurrents de la Velux 5 Oceans s’apprêtent à quitter définitivement le grand sud, puisque le leader, Brad Van Liew, approche du Cap-Horn.

Thomas Coville, toujours en tentative de record en solitaire, navigue à plus de 20 nœuds à 53° de latitude sud entre les Kerguelen et l’Australie. Le skipper de Sobedo réduit légèrement son retard, mais reste à plus de 1000 milles du temps de référence de Joyon.

Les Extreme 40 viennent d’ouvrir la saison et se battent en ce moment même à Mascate en Oman. Avec six régates disputées le premier jour, les équipages ont eu le temps de se jauger mutuellement. Quatre bateaux terminent à égalité de points à l’issue de cette confrontation. Le bizut et célèbre match racer Torvar Mirsky démontre par ailleurs que le passage du mono au multicoque n’est pas impossible, puisqu’il fait partie des leaders à ce stade. Alinghi fait également partie des meneurs, sans surprise.

Les Farr 40 disputent parallèlement leur championnat d’Australie. L’Italien Nerone 1 est actuellement en tête du classement. Les RC 44 rejoignent de leur côté San Diego pour débuter l’année en Californie du 2 au 6 mars avec onze concurrents.

L’organisateur de l’America’s Cup annonce pour sa part un septième challenger qui vient compléter la liste des six inscrits, Aleph (FRA), Artemis Racing (SWE), Energy Team (FRA), Mascalzone (ITA), Team Australia (AUS) et un défi non encore dévoilé, à l’image de ce nouvel arrivant. La date de clôture des inscriptions est fixée au 31 mars et l’ensemble des potentiels participants sera connu d’ici là.

SuisseNautic, le salon nautique suisse, vient de fermer ses portes sur une note annoncée positive, même si les organisateurs ne dévoilent pas les statistiques du nombre de visiteurs dans leur communiqué.