Ce qu’il faut retenir de la semaine écoulée

Le calendrier vélique est déjà bien chargé et une large délégation suisse s’est retrouvée à Monaco pour le premier événement en mer de l’hiver, la Primo-Cup. La principauté n’a malheureusement pas bénéficié de bonnes conditions et l’anticyclone persistant sur l’Europe a contraint les organisateurs à n’envoyer qu’une seule manche durant tout le week-end. Les Suisses raflent presque tout en Esse 8,50, Charles Favre, Alain Marchand et Etienne David s’octroyant respectivement les première, deuxième et troisième places. En Surprise, le CER 3-Aéroport International de Genève termine 3e alors que Michel Vaucher passe à un point du podium. Le favori en Dragon, Ulrich Libor n’est quant à lui pas classé, pointé OCS sur la ligne de départ.

En course océanique, le maxi-trimaran Banque Populaire de Pascal Bidégorry a annoncé son retrait du Trophée Jules Verne au milieu de l’Atlantique sud après une collision avec un OFNI. L’équipage, qui compte Yvan Ravussin comme chef de quart, est bien sûr déçu mais pourrait bien repartir une nouvelle fois avant la fin de la fin l’été austral. Côté Barcelona World Race, les coureurs en sont à leur 38e jour de mer et Virbac-Paprec 3 caracole en tête avec plus de 700 milles d’avance sur le second. Le duo Wavre-Paret sur Mirabaud résiste toujours aux assauts de Neutrogena pour la 6e place, à la hauteur des îles Kerguelen. Thomas Coville, qui tente le record du tour du monde en solitaire, accuse un peu plus de 200 milles de retard sur le temps de référence de Francis Joyon au large du Brésil. Les quatre solitaires de la très confidentielle Velux 5 Oceans ont de leur côté quitté Wellington dimanche pour s’élancer vers le Cap Horn.

Les dériveurs régatent également dans l’hémisphère sud, et Christian Steiger, seul Suisse présent à Sail Auckland 2011, a terminé 14e en Laser Standard.

Pour clore cette série de bonnes nouvelles, la direction de l’America’s Cup a annoncé samedi l’arrivée d’une septième équipe, deuxième inscrit français, qui disputera le plus vieux trophée du monde sous le patronage du Yacht-club de France.