Le CER sur un nuage et la longue route vers Tokyo

Photo : ©Stefano Gattini

Le CER sur un nuage à la Primo Cup de Monaco et sur EFG Sailing Arabia The Tour. Pendant ce temps-là, d’autres suisses sont affairés du côté de Down Under à récupérer leur ticket olympique.

La Primo Cup sonne traditionnellement le clairon du début de saison pour de nombreux équipages suisses. Un premier test réussi pour le Centre d’Entraînement à la Régate de la Ville de Genève qui est parvenu à se classer second dans une flotte de 65 J/70. Un petit succès pour l’équipage genevois – qui pouvait compter à bord sur Nelson Mettraux et Victor Casas – quand on sait que la Primo Cup rassemble depuis 1985 l’élite européenne ! « Nous avions déjà beaucoup navigué depuis le mois de janvier ce qui nous a certainement avantagé. En plus, notre équipe était légère, le vent pas très fort, ce qui a également joué en notre faveur », commentait l’administrateur du CER Nelson Mettraux.

Belle performance également pour une autre représentante du CER, Lauranne Mettraux, engagée pour naviguer sur un bateau 100 % féminin sur EFG Sailing Arabia The Tour. L’équipage sous les couleurs du sponsor DB Schenker et composé d’Audrey Ogereau (FRA), de Lauranne Mettraux et de deux navigatrices omanaises, Ibtisam al Salmi et Marwa al Kaifi a littéralement créé la surprise en terminant 3e face à des équipages déjà bien rodés au Diam 24. Ces dernières pourront ainsi faire leurs armes cette année sur le Tour de France à la Voile.

Forme olympique

Pour finir, certains de nos athlètes olympiques suisses se battent pour obtenir leur ticket pour Tokyo. Sébastien Schneiter et Lucien Cujean à Geelong (Australie) n’ont plus qu’à obtenir leur confirmation personnelle en signant un top 12, un vrai challenge quand on sait qu’à ce niveau chaque erreur se paie cash ! Même dilemme pour Eliot Merceron en Laser qui doit non seulement obtenir un top 12 cette semaine à Melbourne mais devra encore qualifier la Suisse lors de la World Cup de Gênes à la mi-avril.