Championnat de Suisse de Laser : Nicolas Rolaz étoffe son palmarès

Texte :

En remportant le championnat de Suisse de Laser Radial sur le lac de Bienne, l’ancien champion du monde d’Optimist n’a laissé aucun doute : il est tout aussi à l’aise sur d’autres supports.

La mauvaise nouvelle d’abord : Les huit inscriptions chez les Laser Standard n’ont malheureusement pas suffi à valider le championnat de Suisse. Andreas Gerber, président de la Swiss Laser Association (SLA), tente de comprendre le phénomène : « Il faut savoir que certains navigateurs sur Laser Standard participaient aux régates de l’Euro Master qui se déroulaient en même temps en Belgique et en Hollande, relève-t-il. Cette collision des dates ne peut expliquer à elle seule la faible participation. Il n’y a pratiquement aucun régatier entre 23 et 58 ans. » Face à cette situation, Andreas Gerber refuse de rester les bras croisés. Pour contrer le manque d’intérêt, il compte sur Martin Essig, un ancien navigateur olympique originaire du Canada et membre de la SLA. Celui-ci va prendre contact avec les navigateurs concernés pour les motiver à participer plus activement aux prochaines régates.
Les 32 concurrents en lice dans la série des Laser Radial ont été accueillis au Centre de sports nautiques de l’OFSPO à Ipsach, profitant de l’excellente infrastructure de la base. Organisé par le Yachtclub Bielersee (YCB), le championnat a débuté par un temps chaud, mais en l’absence de vent, il a fallu attendre le deuxième jour et l’arrivée d’un front froid accompagné d’un vent d’ouest pour lancer quatre manches. La chute des températures de presque 10 degrés a poussé certains navigateurs dans leurs derniers retranchements. En guise de clôture, la météo s’est montrée plus clémente : un régime de bise a permis de courir quatre courses supplémentaires sous un soleil radieux.

Le podium trusté par les Romands

En remportant brillamment le titre suisse, Nicolas Rolaz (CNM) a confirmé son incroyable talent. L’ancien champion du monde d’Opti figure sans aucun doute aussi parmi les leaders en Laser. Avec deux victoires de manche, Grégoire Peverelli, de la SNG, était le seul à lui tenir tête. Il s’est octroyé la médaille d’argent avec 5 points de retard sur le vainqueur. Le bronze revient à Gauthier Verhulst (CNP) qui s’est assuré la 3e place le dernier jour au détriment du local Damian Suri. La meilleure féminine était Rosine Baudet (CNM) avec une 16e place.
La relève en Laser 4.7 couronnera son champion en septembre lors du Championnat de Suisse Juniors centralisé à Ascona. Si pour le président de la SLA cette décision unilatérale de Swiss Sailing est compréhensible, du point de vue de la promotion de la relève, elle n’est pas dans l’intérêt de la série des Laser : « Si comme cette année à Ipsach, il ne reste plus que les Laser Radial pour le championnat de Suisse de Laser, la série ne gagnera certainement pas en attractivité. En plus, il sera difficile de trouver un club prêt à organiser un tel championnat », conclut-il.