Championnat de Suisse Junior centralisé en 2017

Texte :

Après une longue pause, l’année 2017 verra de nouveau un championnat de Suisse réunissant les séries Junior. Il se disputera sur le lac Majeur, à l’endroit même du futur Centre national de voile. 

« L’objectif de ce championnat de Suisse centralisé est de permettre aux jeunes navigateurs d’échanger lors d’un événement commun et de montrer aux plus petits sur Optimist comment poursuivre leur carrière nautique en Laser ou en 420 », explique Martin Vogler, le responsable du département Jeunesse de Swiss Sailing. La Fédération suisse n’en est pas à son coup d’essai. En 2014 déjà, à l’occasion de son 75e anniversaire, elle avait organisé une régate commune des Optimist, Laser et 420 à Brissago au bord du lac Majeur. C’est à nouveau Brissago qui accueillera le championnat de Suisse centralisé de 2017.

Le Yacht Club Ascona prendra la direction de l’opération et il aura besoin du soutien d’autres clubs afin de pouvoir mettre sur pied cet événement d’envergure. En effet, Fabian Bazzana, le Président du club organisateur, attend plus de 200 Optimist. En ce qui concerne les Laser, seules les unités avec le petit gréement des 4.7 seront invitées pour ne pas concurrencer le championnat de Suisse des Laser Radial. Quant au 420, on estime le nombre de participants à 25.

Peter Schmidle, le Principal Race Officer, parle d’un défi logistique énorme. « J’envisage deux ou trois plans de régate séparés, dit-il. Les Opti devraient être stationnés à Ascona, les Laser et les 420 à Brissago. Nous sommes en cours de négociation avec les autorités pour construire une rampe amovible dans le port de Brissago. Ce projet pourrait être intégré dans les travaux d’aménagement prévus dans le cadre du Centre national de voile. »

Ce n’est certainement pas un hasard si le choix de Swiss Sailing pour le championnat centralisé de 2017 s’est porté sur le lac Majeur. Si tout se déroule comme prévu, c’est en effet à cette même date que le Centre national de voile ouvrira ses portes. « La collaboration avec le centre sportif de Tenero et le gymnase sportif de Locarno est en bonne voie », conclut fièrement Martin Vogler.