Charles Jourdan, restauré et prêt à régater de nouveau

Alicante, Espagne, le 16 février 2011 : Restauré et prêt à partir, c’est un Charles Jourdan immaculé qui va mettre le cap sur Alicante en novembre prochain pour régater contre d’autres bateaux inscrits à la Volvo Ocean Race Legends Regatta, premier rassemblement official dans anciens de l’épreuve.

“Nous sommes très excités à l’idée de venir à Alicante, a souligné Peter Olsson, le boat captain et représentant du propriétaire. Nous avons fait un refit en profondeur du bateau, en commençant par un nouveau jeu de voiles. Le voilier sera dans des conditions optimum quand il arrivera à Alicante. Nous avons l’intention de régater dans les conditions d’origine de Charles Jourdan. »

Aux côtés de Charles Jourdan, on retrouvera le maxi Rothmans contre qui il avait couru dans l’édition 1989-90. Comme Charles Jourdan, Rothmans est en parfaite condition. Se joindront à cet événement, le Swan 57 classique Berge Viking (édition 1981-82), Copermicus (1973-74) et Great Britain II qui en 1973-74 a été le bateau le plus rapide autour du monde. Connu désormais sous le nom de Whitbread Heritage, ce dernier a participé aux cinq premières éditions de la course sous des 4 noms différents.

Charles Jourdan a été le 6ème maxi à finir la Whitbread 1989-90 sur une flotte de 23 bateaux au départ. Mais le bateau a bien failli ne jamais finir sa circumnavigation après avoir percuté une baleine au cours de la 3ème étape.

“J’étais à la barre quand j’ai vu la baleine plonger, se souvient le skipper Français Alain Gabbay qui va retrouver le bateau à la fin de l’année. Quand je l’ai revue la seconde fois, elle était à 15 mètres devant moi. Nous progressions à 13 noeuds aussi la seule chose que j’ai pu faire c’était de donner un grand coup de barre. L’avant a évité l’animal, mais pas notre côté.”

Après la collision, la baleine s’en est sortie presqu’indemne, mais pas le bateau qui avait un trou de 3 mètres sur 1 mètre dans sa coque. “Vous pouviez voir la mer au travers », se souvient Gabbay. Juste après l’impact, il a donc demandé à son équipage de se préparer à abandonner le bord. « C’était une très grosse avarie et je pensais que nous allions peut-être couler. Je pensais que la meilleure option était de préparer l’équipage à quitter le bateau, mais une fois le moment d’excitation passé, je suis retourné une seconde fois à l’intérieur pour inspecter les dommages. A ce moment là, j’ai décidé que nous pouvions faire en sorte de maintenir le bateau à flot”. A l’époque, cette fortune de mer avait fait l’objet de nombreux articles dans la presse mondiale avec quelques titres à sensation.

Après son tour du monde, Charles Jourdan a été acheté par le Finlandais, Luddge Ingvall, (deux participations à la Whitbread). Après sa mise en chantier, le bateau est devenu très compétitif et a remporté plusieurs courses majeures, notamment le Fastnet, le Tour de Gotland, et Sidney-Hobart.

En 2000, une famille suédoise en a fait l’acquisition et l’a une nouvelle fois restauré. Depuis, le bateau a accroché à son palmarès, sous le nom de Royal Blue, plusieurs courses océaniques nordiques.

La Régates des Légendes de la Volvo Ocean Race célèbrera en novembre 2011 la longue et riche histoire de la première grande course transocéanique au monde. Le programme des festivités liées à ce rassemblement comprendra des régates et des événements sociaux qui réuniront tous les anciens qui auront fait le déplacement, qu’ils aient disputé l’épreuve sur l’eau ou participé d’une manière ou d’une autre à l’une ou plusieurs des éditions depuis 1973. Ce premier rassemblement promet d’être une occasion à ne pas manquer avec des très nombreux anciens arrivant des quatre coins du monde pour y prendre part.