Cocktail de mers australes

Thomas Coville se bat toujours pour rattraper son retard sur Francis Joyon pour la tentative de record de tour du monde en solitaire. Le skipper de Sobedo qui va bientôt passer la barre des vingt jours en mer navigue actuellement en plein Océan indien sud et accuse un retard de 1300 milles sur le tableau de marche de référence.

Chez les virtuels, le meneur Ricoo est entré dans l’Océan Indien et navigue au sud du continent africain. Le trio de tête est complété par Lo Manthang TPN et Kerbisou. Le groupe évolue dans un vent soutenu d’ouest-nord-ouest qui doit d’abord mollir puis forcir et passer au nord pour les prochaines 24 heures. La vitesse des concurrents est impressionnante, puisque les voiliers naviguent tous à plus de vingt nœuds. L’anticyclone de Sainte Hélène reste par contre un problème pour une bonne partie de la flotte toujours située en Atlantique.

Jmathon, leader la semaine dernière est passé en 32e position. Sempre Avanti, deuxième il y a sept jours est quant à lui au-delà de la millième place.

Du côté de la Velux 5 Oceans, les 75’000 régatiers sont répartis dans le pacifique sud. Erly Bire, meneur la semaine dernière est 4e, et diouck56 a pris le commandement devant Montenegro1 et NShar3. Les leaders sont au sud de l’Ile des États, après le passage du Horn. Le vent souffle du nord-ouest et les conditions ne semblent pas très optimales pour rejoindre rapidement Punta Del Este.

Le Trophée Jules Verne Virtuel reste par ailleurs en ligne malgré l’abandon de Banque Populaire V. KermeneR détient le record avec 44 jours, 22 heures et 48 minutes. Cinquante mille joueurs tentent toutefois le recours de la grande boucle, et le classement évolue chaque jour.