CONDITION IDYLLIQUE POUR UNE TROISIEME JOURNEE AGITEE !

16 juin 2009

La journée s’annonçait mal pour les 192 monocoques encore en course lors de cette dernière journée tropézienne de la Giraglia Rolex Cup. Après une longue attente, le comité de course, présidé par Michel Briand, a finalement pu lancer la manche, peu après 12h00. Le vent a finalement soufflé plus fort que prévu, pour le plus grand plaisir des participants qui ont, ce soir, les muscles un peu plus endoloris qu’hier. Le classement général définitif ne sera divulgué que tard dans la soirée, mais Near Miss, le GP42 de Franck Noël, devrait, une nouvelle fois, terminer grand vainqueur de cette journée de régate.

Un vent de réclamations sur la Giraglia Rolex Cup.

Même si le soleil brillait encore généreusement et les températures frôlaient les 32°, dans la Baie de Saint-Tropez, la dernière manche de la Giraglia Rolex Cup s’annonçait tout de même une nouvelle fois difficile à gérer. Pour l’ensemble des protagonistes ce fut une journée passionnante, une mer agitée grâce à un vent plus soutenu que la veille, rendant la navigation plus tactique et physique et les passages de bouées plus délicats à négocier.

Plusieurs accrochages ont eu lieu notamment Cachou qui s’est vu refuser un tribord par Ondine, un Swan 53 de 1986. Le choc a malheureusement causé de sérieux dégâts sur le côté bâbord de Cachou dont le pont s’est légèrement soulevé au moment de l’impact. Kito de Pavant sur Groupe Bel a lui aussi bien failli connaître la même mésaventure à la première bouée de dégagement, dans un capharnaüm insoutenable, Kito a finalement réussi à sortir son 60 pieds de ce mauvais pas, mais plusieurs accrochages ont tout de même eu lieu après son passage. Le comité de course a finalement eu beaucoup de travail au retour à terre pour enregistrer les nombreuses réclamations.

Le classement général définitif ne sera connu que tard dans la soirée, mais suffisamment tôt pour récompenser les vainqueurs lors de la prestigieuse soirée de remise des prix, qui se tiendra, ce soir, à la Citadelle dans un cadre unique, événement que les 2300 marins présents à Saint-Tropez attendent avec impatience. Un dîner assis, avec vue plongeante sur la baie de Saint-Tropez, caressé par les derniers rayons de soleil d’une journée bien agitée, mais ô combien agréable, d’un point de vu compétitif et météorologique.

Le programme 2009

Mercredi 17 juin : départ de la « regata longa » à 13h.
Parcours : Saint-Tropez – Ile du Levant – Rocher de la Giraglia – Gênes.
Les premiers voiliers devraient franchir la ligne d’arrivée dès le vendredi 19 juin.

Samedi 20 juin : cérémonie de remise des prix au Yacht Club Italien de Gênes.

Vous pouvez trouver les résultats des courses du jour et d’autres informations sur le site internet du Yacht Club Italiano www.yci.it.

Photo: Carlo Borlenghi