coup d’envoi dans un mois à Cascais

 

À un mois de la première épreuve du Circuit Audi MedCup 2011, les équipes et les organisateurs de l’événement terminent les préparatifs. Pour cette septième édition, les régates se disputeront comme l’année dernière à Cascais, Marseille, Cagliari, Carthagène et Barcelone.

 

C’est donc une nouvelle fois Cascais près de Lisbonne qui accueillera la première épreuve de la saison, le Trophée du Portugal, du 16 au 22 mai. Le Circuit fera ensuite escale à Marseille pour la quatrième année consécutive (du 14 au 19 juin), puis à Cagliari, capitale de la Sardaigne (du 19 au 24 juillet) et à Carthagène pour le Trophée Région de Murcie (du 23 au 28 août). Enfin pour clôturer la saison, du 12 au 17 septembre, l’Audi MedCup reviendra à Barcelone, qui avait reçu le Circuit pour la première fois l’année dernière.

La formule reste inchangée. Chaque ville accueille une épreuve à l’issue de laquelle un trophée est remis au vainqueur. Au fil de la saison, les équipes cumulent des points au classement général pour déterminer les champions de l’année en TP52 Series et en S40 Series.

« Revenir sur des sites que nous connaissons déjà est un avantage pour tous : les villes peuvent développer et améliorer leur formule, et les équipes et les organisateurs de l’événement savent à quoi s’attendre en termes de logistique. Nous avons aussi des données précises sur la fiabilité météo, ce qui permet une très bonne gestion de l’événement et offre des épreuves équilibrées », explique Ignacio Triay, Directeur du Circuit Audi MedCup.

Les dates et villes d’accueil

Cascais, Trophée du Portugal, du 16 au 22 mai

Marseille, du 14 au 19 juin

Sardaigne, du 19 au 24 juillet

Carthagène, du 23 au 28 août

Barcelone, du 12 au 17 septembre

Si les villes sont les mêmes, la flotte des TP52, elle, est très différente de l’année dernière, car elle compte plusieurs nouvelles équipes et de nouveaux bateaux. Quantum Racing (USA) et Synergy (RUS) régateront sur deux bateaux neufs issus du même moule au chantier Longitude Zero et dessinés par Botín Partners, lesquels ont d’ailleurs conçu les plans des TP52 vainqueurs de l’Audi MedCup en 2008, 2009 et 2010. Quatre autres bateaux neufs participeront également au Circuit cette année. Il s’agit des quatre plans Vrolijk d’Audi Sailing Team powered by All4ONE (FRA/GER), d’Audi Azzurra Sailing Team (ITA), de RÀN (SWE/GRB) et de Container (GER). Le célèbre architecte néerlandais est également à l’origine de deux anciens bateaux, celui de Bribón (ESP), ex-Matador, et celui de Gladiator (GBR), ex-Artemis.

Côté jauge, les TP52 ont cette année une quille de 4800kg conforme aux nouvelles normes, composée d’un voile de quille en acier de 1000kg et d’un bulbe de 3800kg, rendant les mesures plus précises et plus simples. Autre nouveauté 2011, les gréements ne peuvent plus être construits en fibre de carbone à haut module, et depuis 2010, les bateaux répondent à la norme ISO Germanischer Lloyds avec une coque et un pont un peu plus lourds et plus robustes.

Un plateau de stars

Parmi les nouvelles têtes en 2011, le vainqueur de l’America’s Cup Ed Baird remplacera son compatriote Terry Hutchinson au poste de skipper-barreur de Quantum Racing. L’équipe américaine s’est beaucoup entraînée pour faire face aux nombreux mouvements au sein de l’équipage, mais le noyau dur de la cellule arrière reste le même, avec Adrian Stead (GBR) à la tactique et Kevin Hall (USA) à la navigation. Chez les Italiens d’Audi Azzurra, nés de l’équipe argentine Matador d’Alberto Roemmers, troisième en 2010, le team garde lui aussi la même cellule arrière, avec Guillermo Parada au poste de skipper, Vasco Vascotto à la stratégie, Francesco Bruni à la tactique et Bruno Zirilli à la navigation.

Pour sa deuxième saison sur le Circuit, Audi Sailing Team powered by ALL4ONE sera de nouveau skippé par Jochen Schuemann, quadruple médaillé olympique qui a récemment déclaré que « le principal objectif de l’équipe était de terminer parmi les trois premiers du classement général et de remporter au moins un des trophées ». À la tactique, on retrouvera le Français Sébastien Col.

Chez les Russes de Synergy, le jeune barreur Evgeny Neugodnikov est plus prudent. Il se dit conscient du manque d’entraînement de son équipe, qui pourrait affecter leurs résultats, « notamment à Cascais pour le début du Circuit. Nous avons un nouveau bateau mais ce sera la première régate donc il faudra quelques mises au point ».

Le co-fondateur de Skype, Nikklas Zennstrom, rejoint les TP52 Series pour la première fois et son équipe a les qualités et l’expérience pour réaliser une belle performance dès sa première participation. C’est en tout cas ce qu’espèrent Tim Powell (GBR) qui compte plusieurs années d’expérience sur le Circuit MedCup, Gavin Brady (NZL) le tacticien, et Steve Hayles (GBR) le navigateur.

Le sistership de Rán, Container, participera également pour la première fois à l’Audi MedCup, avec Markus Wieser à la barre et Hamish Pepper (ex Artemis) au poste de stratège/tacticien. Pour Markus Wieser « ce projet est une formidable occasion de mener l’équipe au niveau supérieur, sur une épreuve très disputée ».

Enfin, autre nouvelle équipe en TP52 cette année : Gladiator de Tony Langley, qui avait déjà eu une première expérience avec Weapon of Choice lors des Championnats du Monde de TP52. Avec son plan Vrolijk de 2009 (ex Artemis), l’équipe britannique va préparer son entrée sur le Circuit en participant notamment à la Palma Vela le week-end prochain.

Les premiers Soto 40 s’entraînent déjà en Méditerranée

L’année 2011 marque l’arrivée sur le Circuit Audi MedCup d’une nouvelle classe de bateaux, les Soto 40. Ibedrola Team (ESP) et Ngoni (GBR) sont les premiers arrivés en Europe. Ils s’entraînent sur le plan d’eau de Valence en Espagne depuis plusieurs semaines. Noticia IV (ESP), Patagonia (ARG) et XXII (ESP) sont attendus très prochainement.

Tous ont été construits au Chantier M Boats en Argentine, où le premier Soto 40 a été mis à l’eau en 2008. Depuis, 20 bateaux ont déjà été lancés. Les Soto 40 sont les nouveaux monotypes du Circuit. Ils mesurent 12,3 mètres (40 pieds) de long pour un déplacement de 4200kg.