Dans les règles de l’air

 

Après l’introduction d’une deuxième ligne de départ en 2008 pour les multicoques, et le départ repoussé à 10h l’an passé pour éviter d’attendre trop longtemps que les airs se lèvent, le Bol d’Or Mirabaud n’annonce cette fois aucun changement majeur. L’organisation reste identique, le nombre de catégories également. La nouveauté la plus visible sera le chronométreur officiel, dans la mesure où cette 72e édition se déroulera à l’heure de Corum, le nouveau co-sponsor du Bol d’Or Mirabaud. Avec des ambassadeurs tels que Ben Ainslie et Loïck Peyron, ainsi que la création en 2009 du Grand Prix Corum en D35, l’horloger de la Chaux-de-Fonds renforce ainsi son soutien au sport nautique.

 

Respect

Président du comité d’organisation du Bol d’Or, Michel Glaus insiste sur le respect des règles de course, notamment en matière de sécurité : « Nous serons encore plus stricts que l’an passé. Avec plus de 500 bateaux sur l’eau à surveiller, chacun doit assumer ses responsabilités. » Il rappelle ainsi que le système d’éclairage du bateau doit être de 5 watts minimum, qu’une panne éventuelle doit être communiquée au comité de course et que, si l’éclairage de secours est jugé insuffisant par ce dernier, le bateau sera disqualifié. Idem si le nombre d’équipiers à bord ne correspond pas à ce qui a été annoncé la veille lors de l’inscription. « Les inscriptions sont closes à 20h, il n’y aura pas d’exception », précise-t-il encore. La sécurité n’étant pas toujours incompatible avec la dimension ludique, une centaine de voiliers seront à nouveau équipés de balises GPS, permettant de les suivre en direct ou en différé sur le site officiel.

 

Fun

Au moment de boucler cette édition d’avril-juin, il était également question d’une version Virtual Regatta développée par le Bol d’Or en collaboration avec Many Players (voir l’interview de son CEO Philippe Guigné sur Skippers.tv).

Le Bol d’Or reste la grande fête du lac et la cérémonie d’ouverture aura lieu à nouveau le vendredi 11 juin à partir de 18h. Briefing des skippers, point météo, interview des grandes personnalités de la voile, boissons et repas viennent animer cette soirée très prisée pour sa bonne ambiance et le réseautage qu’elle permet sur la terrasse de la Société Nautique de Genève. Une belle façon aussi de rendre hommage à la centaine de bénévoles et à la trentaine de bateaux mobilisés pour encadrer ce must lémanique.