De nombreux signes de reprise du marché

 

Alors que le 33e Festival International de la Plaisance de Cannes ferme ses portes, lesprofessionnels du nautisme retrouvent un optimisme renforcé, après deux années de crise. Fort de son rayonnement international hors du commun et de son offre exceptionnelle. 400 exposants venus de 34 pays et 500 bateaux à flot dont 87% d’étrangers, le salon de Cannes, véritable baromètre des tendances à venir, ouvre la saison avec des signes de reprise et redonne ainsi le sourire aux professionnels.

Des signes de reprise

Pas de cri de victoire, mais « des réels signes d’espoir » confirme Jean-François Fountaine, président de la Fédération des industries nautiques. « Les bases sont saines pour amorcer le redémarrage du marché, les stocks sont au plus bas, les nouvelles commandes vont se traduire dès  à présent par un regain d’activité ».

Le salon était très attendu par les professionnels du nautisme et au terme de ses 6 jours d’exposition, la qualité des contacts établis témoigne d’une amorce de reprise. Un grand nombre d’exposants fait état de « contacts fructueux », de « demandes de renseignements prometteuses » et de prises de commandes « permettant d’envisager la saison à venir avec optimisme », commente Eric de Saintdo, commissaire du salon.Des acheteurs du monde entier au rendez-vous !

L’attrait pour les loisirs nautiques demeure fort en 2010 comme en témoigne le nombre élevé de visiteurs (54 000) venus de toute l’Europe (Italie, Angleterre, France, Espagne, Allemagne, pays de l’Est…). Mais Cannes est également un salon d’affaires pour lequel on se déplace de loin, américains, turcs, émiratis, asiatiques, australien ou russes étaient bien au rendez-vous du plus beau salon à flot d’Europe pour venir contempler et essayer les 500 bateaux à flot présentés parmi lesquels 139 nouveautés et avant-premières mondiales.

Une combativité récompensée Face à une conjoncture économique difficile, « les chantiers se sont remis en cause et ont su faire preuve de créativité, d’ingéniosité et d’un dynamisme hors du commun pour proposer de nouveaux produits en faveur, notamment, d’un nautisme plus responsable » note le commissaire du salon. Une stratégie qui, aux yeux de nombreux exposants, semble d’ores et déjà porter ses fruits,

les visiteurs étant cette année revenus au salon avec de véritables projets.