Début des entraînements à La Maddalena

18 mai 2010, La Maddalena – Soleil et mistral sont au rendez-vous pour les premières sorties en mer des dix équipages de ce troisième Louis Vuitton Trophy.

Le site est d’une beauté à couper le souffle et après plusieurs jours très – trop – ventés, le mistral sarde s’est calmé devant le port de l’Arsenal. Trois des quatre sessions prévues aujourd’hui ont ainsi pu prendre place. Seul le dernier entraînement a dû être annulé lorsque le vent a dépassé les 20 nœuds. Rien qui n’ait dérangé les Français de l’épreuve : l’équipe franco-allemande d’All4One a pu s’exercer ce matin et l’équipage tricolore d’Aleph a profité de deux sessions consécutives pour se mettre au point.

« Aujourd’hui, c’était parfait pour un premier entraînement ! Le vent soufflait à douze nœuds environ, » se réjouit Jochen Schumann, le skipper d’All4One. « Nous nous étions mis d’accord avec Luna Rossa pour nous entraîner ensemble. Nous avons pris plusieurs départs et fait un aller-retour. Je n’ai pas regardé ma montre, mais chaque session devait durer une heure et quart. C’est un bon échauffement. Après le déjeuner, nous allons débriefer tous ensemble. »

Cette première journée en mer a également été utile à Aleph, comme l’explique le champion de match-race Damien Iehl, régleur de grand-voile et stratégiste du bord. « Nous avons commencé dans peu de vent, puis c’est monté à 20, 22 nœuds. Nous avons enchaîné deux sessions, fait des manœuvres et des départs. Nous nous calons, sachant que nous avons presque tous déjà navigué ensemble à Auckland. Cinq ou six personnes ont changé. La cellule avant n’a pas bougé, il y a de petits changements au sein de la cellule arrière et du changement parmi les régleurs et les wincheurs. » Iehl reste confiant. « Ca permet d’avoir un fond de roulement correct et notre niveau ici est meilleur qu’il ne l’était au début d’Auckland. »

D’ailleurs, comment se sentent-ils à trois jours de la première course ? Barrés par Sébastien Col, les hommes d’All4One sont plus que positifs. Schumann : « L’état d’esprit est bon, c’est clair ! Nous sommes contents et fiers de notre deuxième place en TP 52 à Cascais, sur le circuit de l’Audi MedCup. Ca ne compte pas ici, mais c’est une bonne motivation. »
Motivation et détermination également du côté d’Aleph. Iehl : « Notre objectif est vraiment de progresser, que l’équipe se trouve et fonctionne bien pour continuer à monter en niveau. »

Les coureurs s’entraîneront de nouveau demain mercredi, avant la conférence de presse d’ouverture prévue vendredi et le début des courses, samedi

A propos de la World Sailing Teams Association
La World Sailing Teams Association (WSTA) a été fondée en 2009 par un groupe d’équipes de voile professionnelles afin d’organiser des régates de match-racing de haut niveau. La WSTA appartient conjointement à ses neufs actionnaires majoritaires et représente les intérêts des équipes pour un format de compétition équitable et relevé. La WSTA est co-organisateur des Louis Vuitton Trophy avec Louis Vuitton, le partenaire titre.

Louis Vuitton en quelques mots
Leader mondial de luxe, Louis Vuitton symbolise l’art de voyager avec style depuis 1854. Depuis 1987, Louis Vuitton fait partie du conglomérat français L.V.M.H. / Moët Hennessy – Louis Vuitton, premier groupe mondial de luxe dirigé par Bernard Arnault. Depuis 1997, avec l’arrivée du créateur Marc Jacobs, la Maison a ouvert son territoire au prêt-à-porter féminin et masculin, souliers, montres et joaillerie, lunettes, adjoignant à son savoir-faire artisanal l’intuition et l’innovation pour offrir un art de vivre complet. Aujourd’hui, Louis Vuitton dispose d’un réseau exclusif de magasins à travers le monde.