fbpx

La déception de Spindrift

Texte :

Un acte manqué, un faux départ, puis un excès de malchance : quand ça ne veut vraiment pas, ça casse pour Spindrift. Le trimaran skippé par Yann Guichard a démâté au sud de la pointe Saint-Mathieu avant même de franchir la ligne de départ.

Alors que le bateau n’était pas prêt début novembre, la fenêtre météo idéale – celle de Gabart – est passée sous le nez de l’équipage qui est resté durant deux mois rivé à la météo… sans jamais rencontrer son minimum syndical en termes de prévisions. Après un départ annulé à la dernière minute la semaine dernière, le mât s’est rompu ce lundi. Aucune explication n’a été pour l’heure délivrée par l’équipe à ce sujet, et heureusement, tous les marins sont sains et saufs. Amputée de son premier objectif majeur de 2018, Spindrift tentera de se rattraper sur le second : remporter le 80e Bol d’Or Mirabaud en D35.

Autre point d’orgue, au caractère beaucoup plus local, le Club Sail Force a décerné pour la 15e fois les Sailing Award de Suisse centrale. Le lauréat de cette année se nomme Philippe Erni, bien connu du circuit 470 où il avait notamment commencé une préparation olympique il y a quelques années. Dans la catégorie Juniors, c’est Maxim Dneprov du Talent Pool de SST, qui a été récompensé pour ses bonnes performances en Optimist.

Pour finir, quelques régates à suivre en ce début d’année de ne pas perdre le contact avec l’actu vélique. À commencer par les M32 Valencia Winter Series qui débutent le 19 janvier, et surtout, le grand renouveau de l’EFG Sailing Arabia The Tour en Diam 24. Comme abordé dans cet édito la semaine dernière, des Suisses seront bien de la partie. L’organisateur a annoncé avoir reçu les confirmations de Bernard Stamm avec Cheminée Poujoulat et d’Élodie-Jane Mettraux avec le team féminin DB Schenker.

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE.