Découvrez le nouveau bateau de l’America’s Cup

Texte :

Un vaisseau intergalactique ? Non, il s’agit bien du nouveau bateau de la Coupe. ETNZ et Luna Rossa ont proposé un bateau qui semble être à la hauteur des attentes d’un public toujours plus exigeant et friand de sensationnel.

Pas facile de remplacer l’AC50 qui avait démontré son incroyable potentiel aux Bermudes. Cependant, le nouvel AC75 tel qu’introduit présente bien des promesses, tout en s’inscrivant dans une vision plus « traditionnelle » de la Coupe.

Twin Canting T-Foils

Pas de quille, mais deux foils géants, pendulaires et lestés permettront aux bateaux de déjauger complètement, ou en fonction de leur incidence, de les stabiliser dans le gros temps. Si sur le papier le produit est spectaculaire et semble remplir tous les critères de performance, les développements à mener à bien d’ici 2020 sont tout bonnement colossaux et il faudra se lever très tôt pour être prêt à temps.

Esprit Cup

Pour Grant Dalton « le bateau a le potentiel d’être plus rapide que les AC50 au près et au portant ». L’affiche est alléchante et nous demandons à voir… en attendant, ce nouveau bateau signera le retour du travail d’équipage avec notamment des cross-overs avec un code 0 dans le petit temps et une carène qui permettra naturellement un retour à des pre-starts plus classiques. À cet effet, les deux mégas foils pourront être abaissés pour diminuer l’amplitude latérale, car on imagine bien qu’il faudra prévoir des pièces et des foils de rechange avec de telles dimensions !

Alors, si le profil du nouvel AC n’est pas sans nous rappeler les vieux Class America (en beaucoup plus moderne certes), tout son potentiel se dévoilera dès que le vent se lève, mais à partir quelle vitesse lévitera-t-il ? En attendant, les Kiwis et Luna Rossa nous donnent rendez-vous le 31 mars prochain pour la publication de la jauge. D’ici là, ceux qui iront seront sans doute traversés par un grain… de folie.