Départ de la course au latge – 16 juin 2010

A midi, dans la baie de Saint-Tropez, le comité de course de la Giraglia Rolex Cup a donné le départ de la course au large qui va emmener la flotte de 220 voiliers jusqu’à San Remo. Sous un grand soleil et un vent de sud-ouest de 12 nœuds, la classe des IMA à ouvert le bal. Le parcours de 241 milles a débuté par un petit parcours dans la baie avant de hisser les spis pour entamer un long bord de prés vers le Lavandou.

Au premier passage de bouée, Jethou devançait Shockwave tandis que dans le groupe des IRC et ORC, Verve virait en tête devant Near Miss. Avec un vent de 15 nœuds de sud ouest, le long bord vers le rocher de la Giraglia promet d’être rapide. Esimit Europa 2 devrait en toute logique établir un nouveau temps de référence.

 Le port et la baie de Saint-Tropez gardent les séquelles du déluge de la journée d’hier. Malgré un grand soleil, la mer marron et les nombreux débris de bois flottant rendent la navigation dangereuse. A 11h, les quelques 220 monocoques inscrits à la longue course de la Giraglia Rolex Cup ont quitté le port pour se rendre sur la zone de départ. À midi, le comité de course donnait le premier coup d’envoi, libérant la classe des IMA( Maxis et Minis Maxis), puis 10 minutes plus tard, celles des IRC et ORC.

 Départ de la classe des IMA :

Après un premier bord vers le milieu de la baie et une bouée mouillée à l’arrière de la frégate militaire Le Cassard, les leaders, Jethou et Shockwave en tête, envoyaient le spi pour un petit bord en direction de la Tourelle de la Rabiou. Après son envoi de spi un peu long, l’Open 60 Groupe Bel de Kito de Pavant a pu remonter la flotte avant de se lancer dans une joute nautique avec Shockwave, Jethou et Alegre. Au passage de la Fourmigue, Groupe Bel devrait creuser l’écart et entrevoir ainsi un temps de course exceptionnelle.

Dès la sortie de la baie, le 100 pieds, Esimit Europa 2, malgré un départ prudent, a pris le commandement de la flotte et s’est envolé vers Le Lavandou avec comme seul objectif de battre le record de l’épreuve, détenu par Riviera di Rimini en 24h21min (1998).

Après le point de passage de la Fourmigue, les concurrents débutent un bord d’une centaine de milles vers le rocher de la Giraglia. Cette partie du parcours va être menée tambour battant. Les premiers concurrents devraient arrondir la Giraglia dans la nuit pour ensuite mettre le cap au nord-ouest en direction de San Remo.

 Départ des classes IRC & ORC :

10 minutes après la classe des IMA, le comité envoyait le gros de la flotte, celui des IRC et ORC. Au passage de la bouée, Verve, le Comer 50 devançait Near Miss de Franck Noel, auteur d’une très belle remontée au près. Mais l’histoire reste à écrire pour les marins qui vont bénéficier aujourd’hui de conditions de navigations exceptionnelles.

 Rendez vous demain pour les premières arrivées.

  Le programme de la Giraglia Rolex Cup

 Samedi 12 juin

Clôture des inscriptions aux régates côtières.

Contrôle de jauge.

Dimanche 13, lundi 14, mardi 15 juin

Régates côtières constituées d’un ou plusieurs parcours au vent et sous le vent, et de parcours côtiers d’une longueur maximale de 35 milles le long du littoral.

Mardi 15 juin

Clôture des inscriptions à la course au large de la Giraglia Rolex Cup.

Dîner de prestige à la Citadelle de Saint-Tropez à l’occasion de la remise des prix des régates côtières. Feu d’artifices en clôture de la soirée.

Mercredi 16 juin

Départ de la course au large de la Giraglia Rolex Cup (241 milles), Saint-Tropez – Ile de La Fourmigue – Rocher de la Giraglia – San Remo.

Jeudi 17, vendredi 18 et samedi 19 juin

Arrivées des concurrents à San Remo.

Samedi 19 juin

Cérémonie de remise des prix au Yacht Club de San Remo.