Départ de Liz Wardley samedi prochain

Nous sommes heureux de vous informer que Liz Wardley (PNG – Australie) prendra le départ samedi 28 novembre 2009 en Basse-Normandie, à un horaire à définir selon les conditions météo, du Tour du Monde de Référence de la SolOcéane Campagne OceanoScientific® 2009-2010, en solitaire à bord d’un Monotype SolOceans, un voilier high-tech de 16 mètres (52,5 pieds) tout en carbone construit en série par JMV Industries à Cherbourg (Basse-Normandie).

Liz Wardley quittera Caen la mer pour un départ officiel à la Bouée de Ouistreham. Elle effectuera un parcours côtier le long des rivages du Calvados, avec une bouée devant Cabourg / Dives-sur-Mer et une autre devant Deauville. Puis elle mettra le cap sur Wellington, la capitale de la Nouvelle-Zélande, qu’elle doit atteindre au terme d’environ 50 à 55 jours de navigation en solo contre la montre. La seconde étape bouclera le tour du monde, de Wellington (NZ) à Cherbourg (Basse-Normandie), en passant par le Cap Horn, à nouveau au gré de 50 à 55 jours de navigation.

Liz Wardley (Skipper Sojasun) ouvrira ainsi la route de la SolOcéane, cette nouvelle course autour du monde en solitaire – la seule où tous les marins et leurs sponsors/armateurs seront à égalité de chances – dont la première édition partira de Caen la mer le 23 octobre 2011.

Le Monotype SolOceans est un véritable navire scientifique produit en série. Il répond aux normes définies en novembre 2006 par quelques uns des plus éminents chercheurs impliqués dans l’estimation du Changement Climatique au sein des établissements français : IFREMER / INSU-CNRS / METEO FRANCE, rejoints par les Allemands de IFM-GEOMAR et, bientôt de METSERVICE en Nouvelle-Zélande.

Le Monotype SolOceans dispose du Kit OceanoScientific®, un équipement unique au monde dont certains matériels et logiciels ont été conçus à Caen (Basse-Normandie) spécialement par SailingOne (créateur de la SolOcéane et du Monotype SolOceans) et développés en France et en Allemagne.

Le Monotype SolOceans va entamer ainsi la toute première Campagne OceanoScientific® en autonomie totale, qu’il s’agisse de la collecte des données scientifiques ou de leur transmision par satellite. Cet objectif a été atteint grâce à trois années de travail intensif au terme desquelles bon nombre d’innovations ont été apportées aux matériels destinés à des navires traditionnels de recherche, de commerce ou de pêche.

Une des huit missions scientifiques du Monotype SolOceans sera de transmettre par satellite aux chercheurs les mesures de la salinité à la surface des océans traversés, pour aider au calibrage des toutes premières mesures sur le même thème effectuées par la mission satellitaire SMOS, dont le satellite a été mis sur orbite le 2 novembre dernier par l’Agence Spatiale Européenne (ESA), fortement soutenue par le CNES. Il s’agit là d’une première mondiale, tant au niveau satellitaire que nautique.