Derek Hatfield troisième en Nouvelle-Zélande

Le skipper canadien a rejoint Wellington après Van Liew et Gutkowski

 

Le Canadien Derek Hatfield a pris la troisième marche du podium de la deuxième étape de la VELUX 5 OCEANS. Le navigateur de 58 ans a franchi la ligne d’arrivée à Wellington à la barre de son monocoque Eco 60. Il était 15h, heure locale, soit 2h TU, quand Active House a bouclé cette étape quelques 60 heures après Le Pingouin, le voilier de l’Américain Brad Van Liew, vainqueur des deux premières étapes de la course autour du monde.

 

Le temps de course du navigateur canadien est finalement de 32 jours et 17 heures. Le « vétéran » des tours du monde a mis plus d’un mois pour rejoindre Wellington depuis Le Cap en Afrique du Sud. Son parcours dans le Grand Sud s’est achevé à cours de vivres en mer de Tasmanie. Il est arrivé en Nouvelle-Zélande avec seulement deux bouteilles d’eau à bord et plus rien à manger, ayant consommé la veille son dernier repas lyophilisé.

« Ce fut une étape longue, difficile et même brutale, » a déclaré Derek Hatfield en arrivant au port. « Je suis donc content d’être là! Ce n’était qu’une succession de tempêtes, de dépressions et d’anticyclones. Alors, c’est bon que cela soit derrière nous. C’est ma troisième course autour du monde et cette étape fut, de loin, la plus difficile. »

En arrivant à Wellington, Derek a enfin pu serrer dans ses bras ses deux enfants, Ben, 2 ans et Sarah, 6 ans, qu’il n’avait pas vus depuis le départ de la VELUX 5 OCEANS le 17 octobre dernier. « C’est une sensation étrange que de revoir les enfants, » a ajouté Derek. « Ils ont encore grandi. Je vais enfin passer les prochaines journées à me reposer en compagnie de toute ma famille. »

Déjà troisième de la première étape entre La Rochelle et l’Afrique du Sud, Derek Hatfield avait promis d’attaquer encore plus lors de la seconde étape. C’est ce qu’il a fait en prenant la tête de la course dès le départ de Cape Town. Longtemps deuxième et quasiment bord à bord avec le Polonais Gutek, il termine une nouvelle fois en troisième position.

« C’était une régate bien plus serrée cette fois-ci. Gutek et moi, nous nous sommes retrouvés bord à bord et c’était un véritable plaisir de régater ainsi. A un moment donné, nous étions si proches que je l’ai appelé afin de vérifier que son radar était bien en marche. Mais il y a une semaine, j’ai commis une erreur en virant de bord trop tôt. Et la fin de l’étape s’est jouée là, avec Gutek qui termine une journée devant moi. »

Classement du 18 janvier 2011 à 6h TU

1. Brad Van Liew, Le Pingouin : arrivé le 15 janvier à 18h49 TU en 30 jours 9 heures et 49 minutes

2. Zbigniew Gutkowski, Operon Racing : arrivé le 16 janvier à 17h27 TU en 31 jours 8 heures et 27 minutes

3. Derek Hatfield, Active House : arrivé le 18 janvier en 32 jours 17 heures

4. Chris Stanmore-Major, Spartan : à 696 milles de l’arrivée

ABD. Christophe Bullens, Five Oceans of Smiles Too