Derniers préparatifs pour le Louis Vuitton Trophy de Dubaï

Rendez-vous à Dubaï à partir du 12 novembre prochain pour le dernier Louis Vuitton Trophy ! L’épreuve rassemblera six des meilleurs équipages de match-race au monde.

Dans deux semaines, la régate. La World Sailing Team Association (WSTA), coorganisatrice de l’événement avec Louis Vuitton et le Dubai International Marine Club (DIMC), est d’ores et déjà sur place pour construire le village de la course et préparer les bateaux.

« Au DIMC, l’activité est intense autour du site du Louis Vuitton Trophy. L’arrivée des quatre Class America a encore ajouté à l’enthousiasme général, » constate Saeed Hareb, président du DIMC.

« Nous avons monté un bâtiment à deux étages où seront réunis médias, production télévisuelle, lounge VIP, bureaux, magasins et réception. C’est fascinant d’assister au développement de ce site. De nouveaux membres des équipes, de l’organisation ou de la presse arrivent chaque jour. Tout est pensé pour un événement exceptionnel. »

Quels bateaux pour ces régates ? Quatre Class America remis au même niveau. Sur place, près de 50 techniciens s’occupent de les décharger, de les gréer et de les tester.

Quel format de course ? Un double Round Robin suivi des demi-finales et de la finale en trois points gagnants. Prévue les 26 et 27 novembre, elle opposera les deux meilleures équipes.

Ce sera le dernier des quatre Louis Vuitton Trophy : la plupart des équipes se concentrent désormais sur les matchs en multicoque de la prochaine America’s Cup.

« Nous avons vraiment hâte de naviguer au meilleur niveau à Dubaï et de profiter des conditions idéales que le site offre à cette période de l’année, » explique Paul Cayard, président de la WSTA et skipper de l’équipe suédoise d’Artemis.  

« Parmi les concurrents se trouvent les meilleurs régatiers du monde – la compétition va donc être rude. Ce sera serré, ce sera tendu, et nous voulons tous gagner. »

Face à Artemis, cinq autres concurrents, dont le récent vainqueur de l’America’s Cup BMW ORACLE Racing, l’actuel Challenger of record Mascalzone Latino Audi Team et les Franco-Allemands d’All4One.

Après avoir remporté les épreuves d’Auckland et de La Maddalena, Emirates Team New Zealand revient dans l’espoir de prendre une troisième victoire. Quant aux Russes de Synergy, finalistes en Sardaigne, ils seront de nouveau présents et espèrent encore améliorer leurs résultats.

L’épreuve de Dubaï ne s’arrête pas à la compétition. Le 20 novembre sera l’un des moments forts de l’évènement : les marins sont invités à participer à une course de boutre arabe. Remis au goût du jour, ces bateaux traditionnels offrent des régates d’une grande intensité. Une initiative historique puisque ce sera la première fois que des étrangers auront accès à l’une de ces courses.

Du côté des enfants, le Louis Vuitton Trophy Junior rassemblera 40 régatiers en herbe. Ils s’affronteront pour décrocher une place de 18e homme à bord d’un des Class America pendant la finale.

Le village de la course proposera des activités quotidiennes pour le public. Les régates seront retransmises sur un écran géant. Les courses pourront également être suivies en direct sur www.louisvuittontrophy.com.

Le Louis Vuitton Trophy de Dubaï se déroulera sous le parrainage du Cheikh Ahmed Bin Saeed Al Maktoum, président d’Emirates Airline et principal sponsor de l’événement.

Ouverture du village et conférence de presse officielle le 12 novembre ; début des courses le dimanche 14 novembre.