Des points en bonus pour Brad van Liew sur la 2e de la vélux 5 Océans

Avec Le Pingouin, Brad Van Liew a pris trois points de bonus sur la deuxième étape.

La flotte des Eco 60 a réalisé des vitesses incroyables sur la zone chronométrée
Le navigateur américain Brad Van Liew a pris trois points de bonus sur la deuxième étape de la VELUX 5 OCEANS grâce à son chrono réalisé sur la zone chronométrée. En tant que vainqueur de cette étape entre Cape Town et Wellington, Brad avait déjà remporté 12 points. Le voilà qui prend 3 points de plus pour avoir été le plus rapide entre les longitudes 75E et 50E avec un temps de 3 jours et 26 minutes.

Le classement de la VELUX 5 OCEANS est établi au cumul des points et non au cumul des temps. Chacune des 5 étapes comprend une zone chronométrée établie entre deux portes définies par la direction de course. Ces zones chronométrées permettent aux skippers de cumuler des points supplémentaires à ceux remportés lors de chaque étape.

Le Canadien Derek Hatfield qui a terminé 3e de la deuxième étape prend ainsi 2 points de bonus pour son temps de 3 jours 20 heures et 46 minutes dans la zone chronométrée. De son côté, le Polonais Zbigniew Gutkowski gagne 1 point supplémentaire pour son chrono de 4 jours 4 heures et 13 minutes.

Même si les monocoques Eco 60 sont des bateaux anciens (il s’agit de 60 pieds Open construits avant 2003), les skippers de la VELUX 5 OCEANS ont prouvé qu’ils restaient compétitifs en établissant des moyennes à plus de 10 nœuds dans l’océan Indien.

A la suite de Brad, Gutek et Derek, c’est le skipper britannique Chris Stanmore-Major qui est désormais attendu à Queens Wharf, dans le centre de Wellington en Nouvelle-Zélande. A 12h TU jeudi, le skipper de Spartan faisait face à un vent d’Est l’enpêchant de progresser vers le détroit de Cook.

Classement du 20 janvier 2011 à 12h TU

1. Brad Van Liew, Le Pingouin : arrivé le 15 janvier à 18h49 TU en 30 jours 9 heures et 49 minutes

2. Zbigniew Gutkowski, Operon Racing : arrivé le 16 janvier à 17h27 TU en 31 jours 8 heures et 27 minutes

3. Derek Hatfield, Active House : arrivé le 18 janvier en 32 jours 17 heures

4. Chris Stanmore-Major, Spartan : à 303 milles de l’arrivée

ABD. Christophe Bullens, Five Oceans of Smiles Too