Des Suisses en forme

Que ce soit en match-race ou en course au large, les Suisses nous ont régalés ces derniers jours. Le dernier en date, Simon Koster sur son proto Mini Eight Cube a retrouvé de bonnes vitesses lors de la Transgascogne qui s’est achevée lundi. 2e de la première étape et 4e de la seconde, il termine la course à la 2e place. De quoi largement le mettre en confiance à deux mois du départ de sa troisième Mini Transat Lire la suite, lui qui a pris le parti de retirer les foils de son proto afin de lui assigner des dérives, plus simples, efficaces et fiables. Simon Koster repart avec l’ambition de bien conclure son passage par la classe Mini avant de se lancer dans un ambitieux projet Route du Rhum 2018. Notre petit doigt nous dit que l’on devrait assister à une recrudescence des projets suisses au large dans les années à venir… les Helvètes seraient-ils atteints de la bougeotte ?

La relève est proche

Au plus près des côtes maintenant, Éric Monnin et Nelson Mettraux se sont livré un duel épique à Pornichet aux Internationaux de France de match-racing. Au final, l’ancienne génération a pu prodiguer ses enseignements à la nouvelle lors de la petite finale. Éric Monnin s’est imposé 2 à 1 face à des jeunes qui auront à cœur de prendre leur revanche lors du championnat de Suisse de Surprise du 12 au 15 août prochain à Brunnen auquel participera également Monnin, actuel meilleur match-racer du pays et 14e du classement World Sailing.

Toujours la relève

Encore la relève, plus lointaine mais prometteuse, Natascha Rast a terminé 3e du championnat d’Europe d’Optimist à Bourgas en Bulgarie. Encore un signe que la filière Optimist se porte bien et continue de former des graines de champions.