Inmarsat, Partenaire des communications par Satellite à couverture mondiale de la Volvo Ocean Race 2011-12

INMARSAT, Partenaire des communications par satellite à couverture mondiale de la Volvo Ocean Race 2011-12.

Pour la troisième fois consécutive, INMARSAT est sélectionné comme fournisseur des indispensables liaisons phonies et numériques de la Volvo Ocean Race. INMARSAT FLEETBROADBAND sera utilisé pour délivrer aux médias du monde entier, en provenance des bateaux en course, des images broadcast HD pour la télévision (HDTV) et un riche contenu multimédia. Inmarsat a accru sa présence dans la prochaine édition en devenant Partenaire Course, ce qui autorise la compagnie de communications à décupler son implication.

Inmarsat est le premier fournisseur de communications mobiles par satellite à couverture mondiale et a joué un rôle central dans la vie des gens de mer depuis plus de 30 ans. Aucun réseau ne peut rivaliser avec une offre qui combine portée mondiale, étendue de services et fiabilité comme celle proposée par Inmarsat quand il s’agit de fournir des communications maritimes fiables et des services liés à la sécurité.

Knut Frostad, directeur général de la Volvo Ocean Race : “Je suis très heureux d’annoncer le renouvellement et l’extension de ce partenariat avec Inmarsat. Le FleetBroadband a démontré qu’il pouvait fournir un service performant dans des conditions extrêmes ce qui est essentiel pour nous. Nous avons en effet besoin de récupérer des bateaux un matériel fiable et de grande qualité pour les livrer au public mondial le plus rapidement possible. On peut dire que l’ADN de la Volvo Ocean Race est vraiment basé sur des images d’action. Etre en mesure de transmettre ces images des bateaux est le coeur de notre communication et de la narration de l’histoire de la course. En un sens, on peut dire que le FleetBroadBand d’Inmarsat a révolutionné le sport de la course au large.”

“ En nous permettant d’être à ce point en contact avec les bateaux, nous pouvons les surveiller H24 depuis notre Salle de Contrôle basée à Alicante, poursuit Frostad. C’est crucial pour nos procédures de sureté et l’équipement de sécurité embarqué est un outil vital pour les équipages en cas de situation d’urgence. »

Chaque Volvo Open 70 sera équipé d’un SAILOR FleetBroadBand 500, qui assurera les communications vocales et les échanges d’informations numériques haut débit. On trouvera également à bord un SAILOR FleetBroadBand 150, une version compacte pour les communications téléphoniques et les données IP, ainsi que deux standards SAILOR Mini-C qui assureront le positionnement permanent du bateau et les communications de sécurité globale. Pour la première fois et après une évaluation exhaustive, le nouveau téléphone satellite portatif à couverture mondiale d’Inmarsat, l’ISATPHONE Pro, fera partie du kit de sécurité de tous les bateaux concurrents.

Andrew Sukawaty, président et directeur général d’Inmarsat : “Le FleetBroadBand a fourni un service sans faille pendant la Volvo Ocean Race 2008-09 et va continuer à emmener la couverture média de la course vers de nouveaux horizons. Des vitesses de transmission plus rapides permettent de livrer de meilleures images qualité broadcast, ce qui permet de faire parvenir dans les foyers, aux quatre coins du monde, l’intensité de l’action à l’état brut. Cette course est sans conteste la plus grande. C’est aussi la course d’équipe la plus dure et l’événement sportif le plus exigeant au monde. Et nous sommes très heureux de voir l’ISATPHONE, qui a reçu une approbation mondiale, intégrer l’équipement de sécurité des bateaux concurrents.”

La dure compétition pour le prix final entre les Media Crew Members (MCM), créée lors de la précédente édition sera à nouveau parrainée par Inmarsat. De plus, jugé par un panel de spécialistes, un prix de 1 000 € sera décerné à l’issue de chaque étape à l’un des MCM pour l’excellence de sa communication bateau-terre dans les médias.

Quand la course s’achèvera à Galway, en Irlande, en juillet 2012, un prix de 10 000 € recompensera le Media Crew Member qui aura apporté la meilleure contribution globale à la couverture de la course.

Knut Frostad est fermement convaincu que le MCM est un élément clé au même titre que le barreur, le tacticien ou l’équipage. “Pas d’histoires, pas de sponsors, pas de course. C’est aussi simple que cela, a-t-il dit. Nous leur souhaitons à tous beaucoup de succès.”

Andrew Sukawaty ajoute : “Inmarsat est très heureux de constater la contribution exceptionnelle des MCM à la course en se faisant les relais de l’intensité de l’épreuve auprès d’un très large public et en rapportant, dans les pires conditions maritimes, des millions de dollars de valeurs média aux sponsors.”