Du Horn en veux-tu en voilà

L’été austral touche à sa fin et il est temps pour tout le monde de mettre du nord dans sa route, après avoir franchi le fameux Cap Horn, si l’on veut éviter de se geler les orteils.

Si Thomas Coville, qui reprend enfin du terrain sur le temps de référence de Francis Joyon est en phase d’approche du rocher mythique, plusieurs concurrents virtuels sont déjà passés en Atlantique. C’est le cas de Ricoo, meneur depuis bientôt 15 jours qui poursuit sa route au Sud-Est des Falklands, et avance à plus de vingt nœuds. Jeremy31700, second, navigue à une cinquantaine de milles du leader, également à une vitesse a peu près similaire. LE RUPELLA LR, et La Bulle TL sont quant à eux en embuscades à une vingtaine de milles en retrait des leaders.

La tête de la course bénéficie actuellement de conditions favorables, mais un passage délicat à l’Est des Falklands se dessine, et les cartes pourraient bien être redistribuées. Les leaders vont devoir se creuser les méninges et étudier les modèles météo pour conserver leur place.

Côté Vélux 5 Oceans, les quatre concurrents de la course réel ont bien rejoint le port Uruguayen de Punta Del Este, et offert au public une arrivée d’anthologie. Les 2e, 3ème et 4ème ont en effet franchi la ligne dans un mouchoir de poche, à quelques minutes d’écart. Un peu plus de 22’000 participants virtuels sont également à bon port. SOLENSTAR a remporté l’épreuve, devant I ex cargo TPN et Baïdarka. Au général, tinifon@TPN mène le bal devant Le RUPELLA LR, encore lui, et golf78TPN.

Au niveau du Trophée Jules Vernes, V. Kermener détient encore et toujours le record avec 44 jours 22 heures et 48 minutes. Une trentaine de milliers de joueurs sont actuellement en mer et tente de ravir le Trophée, nous verrons si le détenteur va tenir le coup d’ici la fin de la saison.