Embouteillage dans la Manche

9 août 2009

C’est dans la plus pure tradition que le départ de cette édition 2009 de la Rolex Fastnet Race a été donné, le Solent offrant en prime son meilleur visage aux 300 participants. Malgré un vent un peu trop léger, la flotte a finalement réussi à passer les Needles pour s’engager ensuite dans la Manche.

Longtemps groupée, la flotte a finalement éclaté dans la nuit, les uns préférant une option le long de la côte, et d’autres, une option plus risquée au sud, à la latitude de l’île d’Aurigny dans les Iles Anglo-Normandes.

Au pointage de 11h30, ICAP Leopard à la longitude du Cap Lizard, mène la course en temps réel, avec 20 milles d’avance sur Beau Gest, second et Ran troisième. Dans la catégorie des IMOCA, Aviva arrive en tête de la flotte des 11 Open 60. Derrière Dee Cafari, Marc Guillemot sur Safran, plus au sud, continue sa remontée sur l’anglaise. Il devrait combler dans la journée l’écart de 2,5 milles. Team Pindar, Artemis Ocean Racing, BT et Akena Vérandas complètent la liste des poursuivants.

En Class 40, Conquerants de Normandie d’Andrea Ruckstuhl devance de près de 4 milles le vainqueur de la Portimao Global Ocean Race, Boris Herrmann sur Beluga Racer et Tanguy de Lamotte sur Initiatives Saveurs Novedia Group. De son côté, Giovanni Soldini pointe à la 9ème place, loin derrière le trio de tête.

Derrière ces « avaleurs » de milles, près de 250 monocoques font route vers la sortie de la Manche avec déjà plus de 120 milles de retard sur les leaders.

Les prochaines heures n’apporteront rien de neuf d’un point de vue météorologique. Les participants devront toujours tirer des bords jusqu’au rocher de la Fastnet dans un vent de 15 nouds. Dans douze heures, le vent devrait se renforcer à 20 nouds avant de tomber à 15, puis à 10 nouds. Une fois le rocher contourné, les leaders pourront déployer le geenaker et faire route tout droit vers Plymouth. Mais la journée s’annonce longue. La fatigue commençant à se faire sentir, les équipiers vont devoir donner leur maximum pour ne pas perdre le moindre mille.

Pour suivre la course : http://fastnet.rorc.org/2009-fleet-tracking.html

Cette année, participez également à la course sur Virtual Fastnet Race sur le site de la Rolex Fastnet Race, http://fastnet.rorc.org.