Emirates Team New Zealand et Puerto Calero sacrés au Portugal

Le suspense n’aura duré qu’un temps. Une régate avant la fin du Trophée du Portugal, ses lauréats étaient déjà connus. Les champions en titre Emirates Team New Zealand et Puerto Calero remportent brillamment cette première épreuve de la saison 2010. Sur la deuxième marche du podium, les Franco-allemands d’ALL4ONE, emmenés par Jochen Schuemann et Sébastien Col, font une entrée très remarquée dans le Circuit

L’océan atlantique a offert ce dimanche un final de toute beauté. Sous un soleil radieux et un ciel immaculé, un vent de nord-ouest de 20 à 27 nœuds a régné en baie de Cascais. Ces conditions sportives ont joué un rôle important dans le déroulement des deux régates, émaillées de spi explosés, départs au lof ou autres avaries plus ou moins gênantes comme celles survenues à Peninsula Petroleum (tête de mât cassée) et Artemis (bout dehors endommagé). Dans la brise, la technique des équipages et la bonne tenue du matériel ont fait gagner et perdre de précieuses places.

En TP52, deux équipages jusque-là peu vernis ont connu leur heure de gloire : les locaux de Bigamist 7 (enfin) puis les Américains de Quantum Racing remportent  respectivement les parcours 9 et 10. Mais aucune équipe n’a été en mesure de menacer Dean Barker (NZL) et les siens : ils remportent le Trophée du Portugal une manche avant la fin, avec 20 points d’avance ! Après un démarrage décevant le premier jour, Emirates Team New Zealand a su remonter la pente de manière spectaculaire en enchaînant quatre victoires et trois places de deuxièmes sur les dix manches courues ! Au sein de la flotte des TP52, les Kiwis incarnent le standard à atteindre…

La belle surprise ALL4ONE
Derrière les Néo-zélandais, le résultat d’Audi A1 powered by ALL4ONE (FRA/GER) est à la fois réjouissant et surprenant. Réjouissant car voilà enfin une équipe pour moitié française qui vient briller dans l’univers international de la MedCup. Le circuit des TP52 fait partie des passages importants pour ce groupe en campagne pour la 34e America’s Cup. Sur un bateau loué il y a moins d’un mois et demi et préparé à la hâte ; ils ont prouvé, dès leur première participation, qu’ils faisaient partie des sérieux clients de l’Audi MedCup. Aves ses six frenchies, le quadruple médaillé olympique Jochen Schuemann (GER) peut se réjouir de ce résultat, même si le mot d’ordre est de garder la tête froide.

Les Suédois d’Artemis complètent le podium de ce Trophée du Portugal, avec des résultats en dents de scie, et pas une seule victoire de manche. Torbjorn Tornqvist (arrivé en cours de compétition) et Paul Cayard ont tout de même frôlé la correctionnelle aujourd’hui. Dans le départ de la deuxième manche, la sous-barbe de leur bout-dehors se casse en percutant l’arrière de TeamOrigin (GBR). Ils devront effectuer un tour de pénalité puis naviguer sans spi dans le premier portant. Heureusement pour eux, les autres prétendants au podium ne brilleront pas… à l’image de TeamOrigin.

Les Britanniques sont en effet les grands perdants de cette fin de compétition. Pourtant, cet équipage est probablement celui qui a le mieux navigué ! Avec les départs canons de Ben Ainslie et une tactique superbe signée Iain Percy, Andrew Simpson et Juan Vila, ils se sont souvent montrés à la hauteur des leaders Emirates Team New Zealand. Mais dans la brise et le clapot de ces deux derniers jours, ils ont souffert de vrais problèmes de vitesse au portant. Ils doivent donc poursuivre leur travail pour trouver le mode d’emploi de leur nouveau TP52.

GP42 : Puerto Calero au dessus de la mêlée
A l’image des Kiwis en TP52, l’équipe Espagnole de Puerto Calero, déjà vainqueur en 2009, a dominé son sujet en baie de Cascais. José Maria Ponce, son tacticien Gustavo Martinez et sa navigatrice Alicia Ageno (la seule fille de toute la flotte) ont fait des merveilles et remporté 5 des 9 manches courues. Madrid Caser Seguros, leur principal concurrent, termine 6 points derrière, laissant Iberdrola compléter le podium. Quatrièmes, les Italiens d’AIRISESSENTIAL ont eu bien du mal à entrer dans le match tandis que les Anglais de Peninsula Petroleum ont été très malchanceux : tête de mât cassée ils n’ont pu disputer les deux dernières régates du jour.

A 17h30, la Remise des Prix officielle a récompensé les lauréats du Trophée du Portugal-Cascais. Une page s’est tournée sur la première des cinq épreuves de la saison Audi MedCup. Le deuxième round aura lieu à Marseille. Rendez-vous dans le vieux port du 15 au 20 juin.

Trophée du Portugal, Cascais
Classement général

TP52 Series
1. Emirates Team New Zealand (NZL), 6+11+1+1+4+2+1+1,5+2+2= 31,5 points
2. Audi A1 powered by ALL4ONE (FRA/GER), 9+7+4+6+1+5+5+4,5+4+6= 51,5
3. Artemis (SWE), 3+6+7+8+3+7+2+6+6+9= 57 
4. Quantum Racing (USA), 1+5+8+2+10+9+8+10,5+5+1= 59,5
5. TeamOrigin (GBR), 4+9+2+4+2+1+7+13,5+10+7= 59,5
6. Matador (ARG), 7+2+5+9+8+12(DSQ)+6+3+3+5= 60
7. Synergy (RUS), 8+1+6+3+5+8+3+15+11+4= 64   
8. Cristabella (GBR), 2+8+3+5+9+6+10+12+7+3= 65
9. Luna Rossa (ITA), 5+3+9+10+6+3+9+16,5+8+8= 77,5
10. Bribón (ESP), 10+10+10+12(DNC)+7+4+4+7,5+9+9(RDG)= 82,5
11. Bigamist 7 (POR), 11+4+11+7+11+10+12(DNF)+9+1+12(DSQ)= 88?

GP42 Series
1. Puerto Calero (ESP), 1+1+2+1+2+3+1+1+2= 14 points
2. Madrid-Caser Seguros (ESP), 3+2+3+2+1+4+1+6(DSQ)+1= 24
3. Iberdrola (ESP), 2+5+1+3+3+1+5+2+3= 25
4. AIRISESSENTIAL (ITA), 5+4+5+4+6(DNF)+2+4+3+4= 37
5. Peninsula Petroleum (GBR), 4+3+4+5+4+5+3+6(DNS)+6(DNS)= 40