En attendant dimanche

Un partenaire pour Philippe Monnet

A J-4 du départ de la Route du Rhum – La Banque Postale, la plupart des solitaires a fait son retour à Saint-Malo pour répondre aux sollicitations du public venu en masse et entrer peu à peu dans la course. Partenaires, journalistes, passionnés de tous âges et chasseurs d’autographes peuvent donc à nouveau croiser ces marins qui les font rêver. L’heure est aux bonnes nouvelles pour Philippe Monnet et au renoncement officiel pour Pierre-Yves Lautrou. Du côté de la SNSM, on affine un dispositif exceptionnel pour dimanche afin d’anticiper l’ensemble des risques inhérents à une journée de très grosse affluence maritime

Bonne nouvelle pour Philippe Monnet qui confirme aujourd’hui sa participation à cette neuvième édition de La Route du Rhum – La Banque Postale grâce au soutien d’un nouveau partenaire, La Boîte à Pizza.  Dimanche prochain, ce skipper expérimenté prendra donc le départ de la reine des transats pour la troisième fois. Avec en théorie un trimaran moins performant que ceux des têtes d’affiche de cette Classe Ultime, il faudra toutefois garder un œil avisé sur ce marin dont on connait les ressources : « J’ai racheté l’ex-Castorama d’Ellen MacArthur en juin dans le but de faire le premier tour du monde à l’envers en solitaire sur un multicoque. Mais l’opportunité de participer avec ce bateau à la Route du Rhum était trop belle. Je ne pouvais pas rater ça. Seulement, comme j’ai ramené le bateau d’Oman pendant un mois, que j’ai remis tout ce projet en route, cela ne fait finalement qu’un mois que je cherche réellement un sponsor. J’ai déjà fait 5000 milles sur le bateau. C’est un trimaran très sûr, sain et plutôt facile à manier. Trouver le budget à cinq jours du départ est un vrai soulagement. Honnêtement, à la fin, je n’y croyais plus beaucoup… ». L’engagement de Philippe Monnet chez les Ultimes porte à neuf le nombre de concurrents au sein de cette série de tous les superlatifs.

 

Pierre-Yves Lautrou renonce

 

Abordé par un bateau de pêche dans les derniers milles de son convoyage vers Saint-Malo, on pensait dès samedi que Pierre-Yves Lautrou ne serait pas en mesure de prendre le départ de La Route du Rhum – La Banque Postale. Le skipper envisageait une solution de remplacement mais à quatre jours du départ, il doit se rendre à l’évidence : l’armement d’un nouveau bateau semble trop compliqué. Le skipper de L’Express-Sapmer ne prendra pas le départ de La Route du Rhum-La Banque Postale 2010. Malgré le formidable élan de solidarité maritime qui a entouré Pierre-Yves ces derniers jours, les difficultés de remonter un projet en si peu de temps sont apparues comme une évidence. « Nous avons exploré les différentes pistes possibles mais aucune ne nous a semblé raisonnable pour partir dans de bonnes conditions. J’ai travaillé sur le projet L’Express-Sapmer pendant plus de 8 mois et il fallait tout recommencer en l’espace d’une semaine !  L’énergie qui m’a portée jusque-là, qui m’a donnée la force de tout monter de A à Z n’est plus au rendez-vous. Je pense que ce n’est pas raisonnable de partir sans connaître le bateau et sans être serein. » Une décision difficile à prendre tempérée par un soulagement, la gendarmerie maritime a retrouvé hier le bateau de pêche à l’origine de la collision.

 SNSM, dispositif renforcé

 Fidèle à la Route du Rhum – La Banque Postale depuis toujours, la SNSM a mis en place un dispositif de sécurité renforcé sur cette neuvième édition. D’une aide capitale auprès des organisateurs pour assurer la sécurité des marins et des spectateurs dimanche prochain, Yves Moreau, Directeur de la formation opérationnelle détaille par le menu les actions des Sauveteurs en Mer : « Nous assurons la sécurité du départ sous la coordination des CROSS, en mobilisant une quinzaine de canots de sauvetage et 200 bénévoles pour veiller sur les concurrents et les spectateurs. Nous serons également opérationnels de Jobourg à Ouessant pour venir en aide aux skippers si besoin était. En partenariat avec la société Pen Duick, 25 de nos nageurs-sauveteurs vont armer les semi-rigides qui baliseront la zone de départ et le Cap Fréhel. Deux gros zodiacs médicalisés, avec à leur bord des médecins urgentistes, seront également présents et à même de porter les premiers secours à destination des personnes qui assisteront au départ à bord des bateaux à passagers ». A évènement exceptionnel, mobilisation exceptionnelle et sur cette Route du Rhum – La Banque Postale 2010, les moyens seront autant locaux que nationaux. De précieux anges gardiens sans lesquels la fête n’aurait certainement pas la même saveur.

 Des enfants et des marins

 Traditionnellement réservée aux enfants, la journée du mercredi n’a pas dérogé pas à la règle dans cette semaine de pré-départ de la Route du Rhum – La Banque Postale. Ainsi, aujourd’hui, 200 enfants des accueils de loisir de Saint-Malo et des environs, âgés de 6 à 13 ans, sont-ils venu à la rencontre d’une dizaine de skippers parmi lesquels Kito de Pavant (Groupe Bel), Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou!), Christine Montlouis (Un monde bleu tout en vert), Yves Le Blevec (Actual), Damien Seguin (Des Pieds et Des Mains), Eric Galmard (Avis Immobilier) ou encore Jean-Paul Froc (Eurosanit). Animé par Serge Herbin, ce rendez-vous aura permis aux plus jeunes de poser aux solitaires toutes les questions que suscitent chez eux l’aventure à laquelle ils s’apprêtent à prendre part. La vie à bord, le confort, l’hygiène, la taille des voiles, l’alimentation, les budgets des bateaux, la peur… entre bon sens enfantin et curiosité bien placée, ces échanges auront peut-être contribué à révéler les vocations de demain.

 Samedi on sasse !

 Moment toujours fort en émotion et véritable coup d’envoi du grand départ de dimanche, c’est samedi à 15h22 précises que débutera le passage des sas à Saint-Malo. Amarrés depuis plusieurs jours au cœur des bassins de la cité corsaire, les concurrents les quitteront un à un pour gagner le large. Yann Guichard et son Gitana 11, bateau tenant du titre, seront les premiers à ouvrir le bal des sorties, alors qu’il reviendra à Julien Mabit (Monopticien.com) de fermer la marche dimanche à 8h45. A noter que Franck Cammas sera le seul concurrent à ne pas emprunter ce traditionnel passage, les mensurations de son Groupama 3 ne lui ayant pas permis d’entrer dans l’un des bassins.

 Pour ne rien manquer des passages de sas :

 Samedi 30 octobre

15h22 – 15h52 : Ultime (Gitana 11, Idec, Oman Air Majan, Sodebo)
16h22 – 16h52 : Ultime + 1 Rhum Multi (Défi Cancale, Saint-Malo 2015, Côte d’Or II, La Boite à Pizza, ATNinc.com)
20h15 – 20h45 : 5 Multi50 + 2 Rhum Multi + 5 Rhum Mono (Acapella, Eurosanit, Naviguez Anne Caseneuve, Nootka, Région Aquitaine – Port Médoc, AXA Atout Cœur pour Aides), Jeunes Dirigeants – Lorans, Un monde bleu tout en vert, VALE Nouvelle Calédonie, Destination Calais, Generik – Exp’hair en beauté)
21h15 – 21h45 : 7 Multi50 (Prince de Bretagne, Citoyensdumonde.net, Maitre Jacques, Actual, FenêtreA Cardinal, La mer révèle nos sens, Crêpes Whaou !)

 

Dimanche 31 octobre

6h15 – 6h45 : 36 Class40
7h15 – 7h45 : 9 Imoca et 9 Class40 (Foncia, DCNS 1000, Groupe Bel, Veolia Environnement, PRB, Brit Air, Akena Vérandas, Safran, Virbac Paprec 3)
8h15 – 8h45 : 3 Rhum Mono (Vento di Sardegna, Pour le rire médecin, Monopticien.com)

 Programme de la journée du jeudi 27 octobre

 10 heures : Ouverture du village

 11 heures – 18 heures : Animation musicale en mouvement (Pao Bran : musique celtique – Corsaires Malouins : chants de marins) sur le village.

 13 heures – 17h30 : Challenge Scol’aviron (SNBSM)

 17 heures – 18 heures : Journal du Rhum au Club Pelfort. Témoin : Jean-Louis Le Touzet – Libération. 17h-17h20 : Thomas Coville (Sodébo), Olivier Grassi (Grassi Bateaux ), Arnaud Daval (Techneau). 17h20-17h40 : Servane Escoffier (Saint-Malo 2015), René Couanau (Député-Maire de Saint-Malo), PIerre Bojic (Directeur Général de Pen Duick). 17h40-18 heures : Armel Le Cléac’h (Brit Air), Eric Galmard (Avis Immobilier), Thierry Bouchard (Comiris-Pôle Santé Elior), Patrice Bougard (Kogane).

 

17 heures : Le Café de la Marine sur le stand Cap L’Orient, animé par Jimmy Pahun et Gilbert Dréan. Consultant : Jean-Baptiste Epron. Invités : Pierre-Yves Lautrou et Marc Pajot.

 18 heures : Emission « Le téléphone sonne » d’Alain Bédouet (France Inter) sur le stand Radio France

 19h30 : Son et Lumière sur les remparts

 20 heures : Fermeture du village

 22 heures : Son et Lumière sur les remparts