Épique (et bref ?) retour d’Alinghi en match-racing

Texte :

Fausse alerte ! Notre sang n’a fait qu’un tour. Alinghi, cette équipe mythique, héritière de la grande histoire du match-racing et de l’America’s cup, de nouveau embarquée dans une épreuve de régate au contact ? L’affiche est trop belle, serait-ce un signe du destin au moment où la position de son grand patron se fait de plus en plus désirer ? « Que nenni » nous dit-on dans le staff, les rouge et blanc ne font qu’ajouter une corde à leur arc afin de peaufiner leur préparation en prélude d’une saison chargée. Et en plus… ils gagnent.

L’info est passée un peu inaperçue, invités surpris de l’acte II des M32 Valencia Winter Series, Alinghi a mis d’emblée les points sur les i en remportant la régate à l’issue de trois jours de confrontations en flotte. Une belle mise en jambe sur ce nouveau support qui doit déboucher sur une folle semaine de match-racing à Valence. En effet, deux compétitions se tienne cette semaine sur la Costa Blanca : le Valencia Match Cup qui débute aujourd’hui et se termine jeudi, puis la Malvarrosa Match Cup de vendredi à dimanche. Ses deux épreuves sont d’ailleurs qualificatives pour le World Match Racing Tour. Arnaud Psarofaghis et ses équipiers ne pensent pas pour autant venir faire de l’ombre à Phil Robertson sur le circuit en raison d’une incompatibilité de dates avec le cumul des Extreme Sailing Series et du D35 Trophy… mais cela reste à voir et dépendra du calendrier qui n’est pas encore définitif. Arnaud Psarofaghis et ses équipiers ne pensent pas pour autant venir faire de l’ombre à Phil Robertson (le double vainqueur du WMRT) sur l’ensemble du circuit pour se concentrer sur le GC32 et le D35… mais les détails de calendrier de la saison restent encore à peaufiner.

En attendant, Alinghi en match-racing… quelle belle image. Depuis le retour des Kiwis au monocoque, un regain d’intérêt pour la discipline se fait sentir… jusque dans les vallées Tessinoises, à Locarno, qui accueillera du 22 au 25 mars le Swiss Sailing League Match Cup après trois ans sans épreuve internationale dans le pays. La régate au contact à définitivement le vent en poupe !


!