Esimit Europa 2 passe le premier la ligne d’arrivée à San Remo en 23 heures et 9 secondes après 241 milles de course

 

 Après un départ idyllique de Saint-Tropez hier midi, le premier concurrent des 220 voiliers de la Giraglia Rolex Cup 2010, a franchi ce matin la ligne d’arrivée à San Remo. Sans surprise, Esimit Europa 2 d’Igor Simcic réalise une très belle course, malgré une météo capricieuse sur la fin du parcours et s’impose donc en temps réel. Il faudra attendre au moins 24 heures pour connaître le nom du vainqueur en temps compensé.

C’est à 11h05 que le Maxi Esimit Europa 2 a franchi la ligne d’arrivée à San Remo après une course de 241 milles. Malgré un départ prudent de Saint-Tropez hier, Esimit Europa 2 skippé par Flavio Favini a su rapidement remonter la flotte pour s’installer en tête dès la sortie de la baie de Saint-Tropez. Les conditions, vent de Sud Ouest de 20 nœuds sur la majeure partie de la journée d’hier, était parfaitement adaptées à la puissance de l’ancien Alfa Romeo. Malheureusement, à 21h, le vent mollissant a nettement ralenti l’ensemble des concurrents dans leur progression. Esimit Europa 2 a continué d’avancer à 8 nœuds pour franchir le rocher de la Giraglia à 22h25.

12 heures et 40 minutes après son passage de la Giraglia, Esimit Europa 2 coupait la ligne d’arrivée à San Remo en grand vainqueur de la 58ème Giraglia Rolex Cup avec un temps de course de 23 heures et 09 secondes. Au Yacht Club de San Remo, Igor Simcic a reçu une montre Rolex en récompense de sa victoire en temps réel.

« J’ai beaucoup entendu parler de la Giraglia quand j’étais enfant car mon oncle était le skipper du fameux Helisara du Maestro Herbert von Karajan qui a gagné plusieurs fois la Giraglia. Il y a deux ans, nous avons participé à la Giraglia Rolex Cup avec un plus petit bateau, un 65 pieds et nous sommes arrivés seconds. Aujourd’hui, nous sommes premiers et très fiers de l’être. Ce ne fut pas facile au début, nous avons eu des problèmes techniques sous 30 nœuds mais après tout a parfaitement fonctionné. »

 

A 12h15m19s, c’est au tour de Neville Crichton, l’ancien propriétaire d’Esimiti Europa 2 de franchir la ligne en seconde position avec Shockwave. Le mini-maxi avait passé le rocher de la Giraglia 3 heures derrière Esimit Europa 2.