ET PENDANT CE TEMPS, A TERRE ….

On n’en parle pas assez et pourtant… Tandis que les marins naviguent, la vie continue à terre. A l’assistance, préparateurs et cuisiniers gèrent le quotidien des coureurs : logistique, repas, et moultes services sont rendus par jour afin que la vie soit facile pour tous au retour de régates.

Port Camargue, le 18 juillet 2010 – C’est un communiqué un peu spécial en ce dimanche ensoleillé de juillet. Tous les coureurs du Tour de France à la Voile sont arrivés à Port Camargue. Les bateaux sont presque tous remis à l’eau et les équipes travaillent dessus sous le soleil de plomb gardois. On pourrait penser qu’il n’y a rien à raconter …et pourtant … La communication fait toujours la part belle à l’équipe navigante. Et elle est, certes, au centre du projet. Mais elle ne pourrait tourner correctement sans l’aide précieuse des personnes à terre.

On pourrait les surnommer « les hommes/femmes de l’ombre ». Toutes ses personnes qui, du soir au matin, font fonctionner la « ruche ». Qu’il pleuve ou qu’il vente, qu’il soit 4h, 6h, 8h du matin ou minuit, ils sont debout, prêts. A l’assistance de l’équipe Ville de Genève – Carrefour Prévention, Sylvie et Marcel sont en charge de tout ce petit monde. Et leurs journées sont bien remplies : 1h avant le départ pour la course, Marcel, qui gère le carénage du bateau, plonge. A cette heure-ci, il n’y a personne sur les pontons. Seule la tête des préparateurs dépasse de l’eau. L’eau est froide ? Il plonge quand même : l’équipe compte sur lui. Comme le disait un équipier : « Sur le pont, on peut tout faire, sous l’eau, c’est à lui d’assurer ». De retour sur la terre ferme, Marcel va et vient, entre courses et réparations en tout genre.

Pendant ce temps, Sylvie, cuisinière pour l’équipe depuis 7 ans maintenant, est aux fourneaux. Et préparer des repas pour 14 personnes n’est pas toujours chose aisée. Mais elle a le sourire. En même temps, elle est rodée. Après tant de Tour de France à la Voile, elle commence à connaitre les équipiers, les habitudes des coureurs et prépare tout en conséquence. Et une chose est sûre : elle les bichonne les genevois : poulet au miel, sushis, tapenade faite maison …..

Bien qu’ils ne soient pas en première ligne du projet, toutes ces personnes sont indispensables. Elles ne s’arrêtent pour ainsi dire jamais, monte et démonte le camp de l’assistance, roule jusqu’au suivant, installe de nouveau tente, tables et chaises et cuisinent, réparent, bichonnent … L’équipage leur fait une confiance totale et se repose sur elles pour n’avoir que la course à gérer. Comme quoi, au final, le Tour de France à la Voile c’est une grande épreuve sportive mais également une belle aventure humaine.

Au programme aujourd’hui : réparations en tout genre sur le bateau. Les marins du Team Ville de Genève – Carrefour Prévention vont peut-être s’entrainer cet après-midi, si le comité accepte. Reprise des courses demain après-midi.

Rappel du classement général
1. Nouvelle Calédonie
2. Courrier Dunkerque
3. TPM – COYCH
8. Ville de Genève – Carrefour Prévention

Rappel du classement amateur
1. Ville de Genève – Carrefour Prévention (230 pts)
2. Purflo – les Thermes de St Malo (256 pts)
3. Mummaduck (271 pts)