fbpx

Fahrni/Siegenthaler confirment et Alan Roura crée la surprise

Texte :

En voile olympique ou en course au large, les faits d’armes de la semaine dernière sont légion. Les athlètes de SST ont de loin dépassé les attentes au Trofeo Princesa Sofia et Alan Roura a signé un retour gagnant dans la classe Mini et grillant la politesse à Valentin Gautier.

L’élite olympique se trouvait au Trofeo Princesa Sofia de Majorque la semaine dernière. Et parmi les 1200 athlètes en lice, quatre équipages suisses sont sortis du paquet en intégrant la Medal Race. Linda Fahrni et Maja Siegenthaler, en 470, ont obtenu la médaille de bronze grâce à une folle remontée lors de l’ultime manche et confirment leur statut de réel espoir de médaille à Tokyo. En Finn, Nils Theuninck a bluffé tout le monde à l’issue de la deuxième journée en endossant le maillot jaune de la flotte, qui comprenait tout de même le tenant du titre olympique Giles Scott. Il a finalement terminé 8e, une très belle performance. Du côté des 49er, Sébastien Schneiter et Lucien Cujean s’abonnent de plus en plus régulièrement aux tops 10 et terminent 8es après une belle 4e place dans la Medal Race. En planche à voile RS:X, Mateo Sanz Lanz termine 10e. Derrière, en Laser, Laser Radial et 470 Masculin, les résultats se situent autour du premier tiers du classement et la marge de progression est encore substantielle.

Edito2Chasse risée

En Mini maintenant, Éole a déshabillé Valentin Gautier et Fred Duthil, pour couronner Amélie Grassi et Alan Roura. Alors que ce dernier bichonne actuellement son IMOCA au chantier, il en a profité pour réapparaitre lors de la Plastimo Lorient Mini. Ça n’a pas fait les affaires de Valentin Gautier, qui après avoir mené toute la course s’est fait dépasser dans les derniers milles, suite à de longues heures passées dans la pétole ! Quoi qu’il en soit, deux Suisses pour trois marches sur le podium, c’est déjà pas mal.