Les Norvégiens présents à la Volvo Ocean Race Legends Regatta

UN ANCIEN MÉDAILLÉ OLYMPIQUE REJOINT LE BATEAU NORVÉGIEN ‘BERGE VIKING’ POUR LA RÉGATE DES LÉGENDES DE LA VOLVO OCEAN RACE

Alicante, Espagne – 31 janvier 2011 – Skippé par l’ancien médaillé olympique Peder Lunde,jr, le projet Norway Round the World va convoyer à Alicante, le Swan 57 vétéran de la course, BERGE VIKING, pour s’aligner à la Legends Regatta. Battant pavillon norvégien, il rejoindra COPERNICUS (Pologne), GREAT BRITAIN II (baptisé Whitbread Heritage) et le maxi ROTHMANS (Suède) pour disputer les régates des Légendes de la Volvo Ocean Race et participer au programme de ce premier rassemblement.

“Nous voulons célébrer le 30ème anniversaire de notre participation, raconter l’histoire de notre Swan rouge, blanc, bleu et retrouver ou rencontrer d’autres fameux anciens de la course », a souligné Peder Lunde, jr, qui, en novembre prochain, amènera dans ses bagages un grand nombre de supporters et de sponsors, ainsi que ses anciens équipiers.

Il y a 30 ans, l’équipage 100% norvégien de BERGE VIKING, composé uniquement d’amateurs menés par deux hommes, Peder Lunde, jr, médaille d’or en Flying Dutchman aux JO de Rome en 1960, médaille d’argent en Star aux JO de Mexico en 1968 et le co-skipper Stig Halto, avait trouvé les financements pour construire un Swan 57 afin de représenter le Royal Norwegian Yacht Club dans la Whitbread Round the World Race 1981-82.

Durant cette édition, Lunde et Halto ont navigué contre Cornelis van Rietschoten, vainqueur de cette édition 1981-82 au classement général. Un clin d’œil au passé puisqu’en 1948, les parents de Lunde avaient disputé le Dragon Jubilee de Norvège contre ce même Cornelis. A l’époque, le « flying Dutchman » comme on aimait à appeler van Rietschoten, avait rallié sur son Dragon par la mer, dans une prouesse maritime hors du commun, la Hollande à la Norvège pour participer à cette rencontre, à Arendal.

Le pédigrée de Lunde est impressionnant. Ses parents ont remporté la médaille d’argent aux JO de Melbourne en 1952. Son grand père a remporté la médaille d’or aux JO de Paris en 1924 ; quant à sa fille, Jeanette, on la retrouve aux épreuves de ski alpin aux JO d’hiver à Lillehammer en 1994 et aux épreuves de voile aux JO de Sidney en 2000. De son côté, Aud, la femme de Lunde participe aux JO de Grenoble en 1968, en ski alpin.

Le meilleur résultat de BERGE VIKING dans la Whitbread a été enregistré sur la première étape qu’il termine à la 4ème place. Mais de nombreux autres prix ont été décernés à cet équipage norvégien au cours de cette édition.

A l’issue de la 3ème étape qui devait emmener la flotte au coeur des mers du Sud et au passage du Cap Horn, BERGE VIKING s’est vu en effet attribuer le Prix de l’esprit marin pour le plus beau livre de bord, le Prix de la meilleure communication avec les organisateurs et également un prix pour la meilleure maintenance du bateau en conditions extrêmes, en dépit d’un chavirage à 180°. Le jury de ces prix était constitué des amiraux Britanniques et Argentins aux manettes de l’organisation de l’étape de Mar del Plata.

Après une 8ème place au général sur 20 concurrents classés (sur les 29 inscrits au départ de cette édition 1981-82) et 149 jours de mer pour boucler les 26 000 milles du parcours, BERGE VIKING est rentré à Olso où il a été accueilli en héros par une armada de bateaux de plaisance et demarins enthousiastes. Le Swan 57 est devenu, en tant que premier concurrent norvégien de cette course, un symbole national et un rappel pour les Norvégiens de leur glorieuse histoire maritime.

Pour le sponsor principal, le groupe Bergesen d.y., le challenge après cette compétition réussie était de trouver une suite chargée de sens pour ce bateau devenu légendaire. La décision a donc été prise d’offrir ce voilier à la toute nouvelle fondation, l’Ecole de Voile Norvégienne.

Pendant 5 ans, le bateau a été utilisé pour former de jeunes Norvégiens à l’art de la croisière côtière, avec un programme qui a compté quelques longs périples, notamment un voyage aux Iles Canaries, où le bateau est resté basé pour plusieurs saisons hivernales.

Puis, BERGE VIKING a été mis en vente et acheté par son propriétaire actuel, Morten Sig. Bergesen, à l’époque, directeur général du groupe Bergesen d.y., le premier sponsor du projet Norway Round the World.

BERGE VIKING est alors retourné aux Chantiers Nautor où il avait été construit pour y subir une rénovation en profondeur. Après sa remise à l’eau, le Swan 57 a été utilisé comme bateau de plaisance par son nouveau propriétaire et par sa famille.

Parmi les aventures excitantes de sa nouvelle existence, le bateau est allé aux Iles Shetland, au Spitsberg ce qui l’a mené jusqu’à la latitude 80° Nord et enfin, en 2008, en Antarctique où il a croisé sur le 64° Sud.

A son retour en Norvège, il était temps de programmer une nouvelle restauration sur la liste de laquelle était inscrit « remplacement du mât d’origine » !

Au total, le nombre de milles parcourus par BERGE VIKING depuis sa mise à l’eau en 1979 est estimé à près de 200 000 et la « vieille dame » est encore prête à repartir pour de nouvelles aventures autour de la planète.

« Nous serons très fiers d’amener le bateau à Alicante pour monter à quoi ressemble un voilier qui a fait plusieurs fois le tour du monde, » a souligné Peder.

La Régate des Légendes de la Volvo Ocean Race célèbrera en novembre 2011 la longue et riche histoire de la première grande course transocéanique. Le programme des festivités liées à ce rassemblement comprendra des régates et des événements sociaux qui réuniront tous les anciens qui auront fait le déplacement, qu’ils aient disputé l’épreuve sur l’eau ou participé d’une autre manière ou d’une autre à l’une ou plusieurs des éditions depuis 1973. Ce premier rassemblement promet d’être une occasion à ne pas manquer avec de très nombreux anciens arrivant des quatre coins du monde pour y prendre part.