FRANCIS JOYON OUVRE UNE NOUVELLE ROUTE ENTRE LA FRANCE ET L’ILE MAURICE

Mardi 29 septembre
Communiqué de presse

Francis Joyon inaugure une nouvelle route maritime. Un nouveau record entre la France et l’Ile Maurice, sur les traces des grands découvreurs qui partaient jadis ouvrir la route des Indes. De Port-Louis (France) à Port-Louis (Île Maurice), Francis Joyon établira, à bord de son maxi-trimaran IDEC, le premier temps de référence d’un record qui s’annonce d’ores et déjà d’une grande subtilité.

Cette nouvelle tentative s’inscrit dans la logique d’un programme intermédiaire entre records autour du monde et traversées de l’Atlantique. Initier cette nouvelle route, c’est aussi proposer un programme de demi-fond entre les sprints océaniques et les marathons autour de la planète. Condition impérative pour partir : programmer un départ dans la première quinzaine d’octobre. Plus tôt, les régimes d’alizés de l’Atlantique Nord peuvent être perturbés par l’émergence de tempêtes tropicales. Au delà de cette période, l’arrivée peut être menacée par le début de la saison cyclonique dans le nord de l’océan Indien.

Sur la route des Indes
Pour Francis Joyon, le pari est doublement excitant : l’inauguration de cette nouvelle route va lui permettre de découvrir de nouveaux paysages maritimes, de sortir des sentiers battus  de records éprouvées… Une option, somme toute, totalement conforme à la nature de l’actuel détenteur du record du tour du monde à la voile en solitaire. Il reprendra le sillage des Bartolomeo Diaz, Vasco de Gama,  ou bien encore Robert Surcouf qui connut son baptême du feu devant l’Île de France devenu par la suite l’Île Maurice. Le record que tentera d’établir le skipper du maxi-trimaran IDEC, compte tenu de son intérêt sportif, météorologique et de la charge historique qu’il représente, sera homologué par le WSSRC et rentrera dans la liste des 20 parcours comptant pour le Championnat du Monde des Records Océaniques.

Un parcours d’une grande subtilité
Après une descente de l’Atlantique conforme à tous les débuts de tour du monde, il faudra ensuite négocier le passage de la pointe sud de l’Afrique qui sera sûrement un des moments clés de la traversée : prendre très au large du Cap des Aiguilles pour éviter les hauts-fonds et le fort courant contraire le long du plateau continental ou bien négocier une navigation côtière en s’abritant du courant dans les baies sera un des premiers choix. Enfin, la remontée sur l’Île Maurice s’annonce elle aussi complexe dans une zone qui comporte encore plusieurs zones d’ombre en termes de météo.

En inaugurant cette nouvelle route, Francis Joyon espère créer derrière lui une émulation nouvelle pour que solitaires et équipages soient nombreux à vouloir le déposséder de son bien. Un record est fait pour être battu, même si avec Francis Joyon, les marches sont parfois hautes à franchir…

A retenir :
Nom du record : La Mauricienne, record France-Ile Maurice
Début du stand by : 1er octobre 2009
Ligne de départ : Port Louis (Bretagne)
Ligne d’arrivée : Port Louis (Ile Maurice)
Nombre de milles : 9 000 milles