GC32 : l’astucieux retour aux commandes d’Alinghi

Des Helvètes rusés comme des Sioux ! Fort de son avantage au classement avant la dernière manche du 3e acte des Extreme Sailing Series, Alinghi s’est arrangé pour pousser SAP, son adversaire direct, en queue de peloton et ainsi lui ravir la première place du général. Alinghi, SAP et Oman Air se tiennent désormais dans un mouchoir de poche pour la suite de la saison…

Airs tordus

Edito-paragraphe-Airs-tordusD’autres ont pu se refaire une santé, il s’agit de la Société Nautique de Genève qui a remporté le 3e acte de la Swiss Sailing Super League à Lucerne. Les Genevois ont mieux su gérer les airs tordus et changeants du lac des Quatre-Cantons et n’ont jamais terminé en dessous de la 2e place. Assez régulier et terminant second, le Regatta Club Bodensee en profite pour prendre la tête au général, devant la SNG et le RC Oberhofen. Le grand perdant de cette étape est le SV Kreuzlingen qui rétrograde de la 1re à la 4e place du général en raison d’une grosse contre-performance avec une position de lanterne rouge sur cet acte.

Des airs bien instables en force et en direction régnaient également sur le Petit lac Léman dimanche passé. Mais ce fut plus que suffisant pour que l’Open des Multicoques puisse valider cinq belles manches et ainsi rattraper la frustration de la veille où seulement une manche avait pu être lancée. Cette année encore, on observe une belle participation avec 32 petits multicoques de 20 pieds et moins sur la ligne de départ. En Flying Phantom, c’est encore Bruno Barbarin et Cédric Schmidt qui s’imposent largement pour le compte de Realteam. Chez les C1, c’est Aurore Kerr et Pénélope Le Masurier qui portent les couleurs du Yacht Club de Genève à la première place sur leur Viper, tandis que Malo Surdez et son équipière Louise Holloway remportent le classement des jeunes à bord de leur Topaz 14 !