Genève-Rolle-Genève : guerre des nerfs dans petits airs

Texte :

Un séchard bienvenu a permis aux 212 bateaux sur la ligne de sortir du petit lac, puis la pétole s’est installée et des regroupements au sein de toutes les classes ont rebattu les cartes. 144 équipages ont finalement terminé la régate en se succédant sur la ligne du Yacht Club du Genève jusqu’au petit matin. En D35, Alinghi s’est envolé seul à la faveur d’une risée « magique » au large d’Yvoire, déposant ainsi toute la flotte. Le bateau barré par Ernesto Bertarelli est arrivé 30 minutes devant le deuxième et le troisième, respectivement Zen Too et Realteam. Du côté des monocoques, une partie de billard à trois bandes a permis à François Thorens sur le Psaros 40 TBS de l’emporter. En effet, ce dernier a profité de la couverture de Syz & Co de Jean Psarofaghis – en tête depuis le début de la course – sur Notre Dame du Lac, barré par Philippe Durr, pour prendre l’extérieur dans le dernier quart de la régate. En Surprise, de multiples regroupements durant le retour ont rendu le jeu très compliqué et c’est Biensur JR. de Bernard Gianola qui a trouvé la meilleure vitesse dans les quelques risées erratiques de la nuit. En temps compensé, c’est Philippe Seguret qui remporte la mise à bord de son Luthi 34 Pro Yachting.