Gilmour Junior défie son père en duel

Londres, Royaume-Uni, 5 octobre 2010 – Avec quatre titres de Champion du Monde de Match Racing, le nom de famille de Peter Gilmour revient régulièrement dans les pages d’histoire de la voile. Aujourd’hui, c’est le talent émergeant de son fils David et son projet de se mesurer à son père lors de la Monsoon Cup qui attirent l’attention.

 David Gilmour fait parler de lui au plus haut niveau de la voile mondiale. Déjà champion du Western Australia State Match Racing, le jeune Gilmour a largement dominé la flotte de Foundation 36 pour remporter la récompense ultime : le titre de champion 2010 des Foundation Champions. Il espère renouveler sa performance lors du prochain Asian Match Racing Championship et gagner ainsi une place pour la prestigieuse Monsoon Cup, l’étape finale de l’ISAF World Match Racing Tour 2010.

 Sur la possibilité de rencontrer son père – qui détient deux victoires dans la Monsoon Cup à Kuala Terengganu (30 novembre au 5 décembre), David Gilmour a commenté : « Malheureusement, il ne m’a donné aucune information (sur comment aborder la course) mais à l’approche de l’événement il est possible qu’il nous aide un peu. Comme tout le monde, nous espérons nous qualifier pour la Monsoon cup mais ce cela ne sera pas facile, car le AMRC est l’une des régates dans laquelle il n’y a rien à gagner à terminer deuxième. »

 L’Asian Match Racing Championship (AMRC) se déroule au Ri-Yaz Heritage Marina Resort and Spa, Pulau Duyong (du 25 au 28 octobre), en même temps que le Malaysian Match Racing Championship (MMRC) – les vainqueurs étant invités à participer à la Monsoon Cup.
Alors que son objectif principal est de gagner une place sur cet événement, le jeune Gilmour ne s’engage pas pour autant au regard d’une carrière en match racing. Après avoir été équipier pour son père pendant la Match Race France (Marseille) au début de l’année, David sait de source sûre combien le match racing peut s’avérer difficile au plus haut niveau.

 « Marseille a été une très bonne expérience, j’ai appris énormément au niveau technique. J’ai aussi pu voir ce que cela demandait d’être au plus haut niveau de ce sport et c’était vraiment fantastique », explique-t-il.

 « Pour le moment, je ne fais pas beaucoup de match racing car je me concentre avant tout sur le 49er pour, peut-être, participer aux championnats du monde de Perth en 2011. C’est encore loin, mais c’est mon objectif .»

 Avec pour ambition de participer à la Monsoon Cup fin novembre/début décembre, David Gilmour va suivre de près l’évolution de ses concurrents potentiels, la plupart d’entre eux évoluant sur l’Argo Group Gold Cup, l’avant-dernier événement de l’ISAF World Match Racing Tour.

 Cinq des 22 équipes inscrites aux Bermudes possèdent une chance de remporter le championnat du Monde ISAF de Match Racing lors de la Monsoon Cup. Quel meilleur moment pour Gilmour de se faire un prénom en faisant tomber quelques têtes d’affiche pendant la Monsoon Cup et en empêchant quelques-uns des meilleurs mondiaux d’accéder à la couronne de championnat du monde ISAF de Match Racing.