Groupama 3 en code vert

Alors que Groupama vient de vient d’annoncer la reconduction de son partenariat avec le navigateur Franck Cammas jusqu’en 2015, le skipper annonce son passage en code vert. Cette couleur signifie que Groupama3, en stand by à Brest depuis le 1er novembre, s’élancera jeudi 5 novembre à la conquête du Trophée Jules Verne, record autour du monde à la voile.

50 jours et 16 heures : c’est le temps à battre pour s’adjuger le record du bateau à voile le plus rapide autour du monde, propriété depuis 2005 de Bruno Peyron à bord du maxi catamaran Orange 2.
Pour sa seconde tentative, Franck Cammas a composé un équipage de choc pour mener Groupama 3 dans un univers hostile et pourtant fascinant : « Le record à battre est très élevé. Pour y parvenir, outre un excellent bateau, il faut un équipage qui allie expérience, performance et solidarité. Il faut aussi avoir un partenaire fidèle et ambitieux, ce qui est le cas avec Groupama depuis douze ans maintenant. Le renouvellement de notre partenariat jusqu’en 2015 est une source de motivation supplémentaire pour leur rendre la confiance que Groupama m’accorde » déclare le skipper français.

Pour l’accompagner dans cette aventure autour du monde par les trois caps, l’on retrouve des fidèles du team Groupama : le suisse Stève Ravussin avec lequel il a déjà remporté deux transats Jacques Vabre, Fred Le Peutrec, Loïc Le Mignon, Ronan Le Goff ou encore Jacques Caraës. Mais aussi de nouveaux venus comme Lionel Lemonchois, vainqueur en titre de la Route du Rhum, Thomas Coville, recordman de l’Atlantique en solitaire, Stan Honey, navigateur américain vainqueur de la Volvo Ocean Race ou encore Bruno Jeanjean, champion du Monde de Match Racing.

Cet équipage de rêve prépare la tentative avec le plus grand sérieux depuis le début de l’année en ayant déjà parcouru 15.000 milles soit les deux tiers du tour du monde : « Nous nous connaissons bien, nous entendons bien et avons hâte d’y aller même si nous savons que ce sera difficile. Faire le tour du monde à la voile le plus vite possible, ce n’est pas commun. Il faudra aller vite sans faire souffrir Groupama 3, bien manoeuvrer. Et aussi choisir la meilleure route » ajoute le skipper.
En veille météo depuis une semaine, Franck Cammas, Stan Honey et Sylvain Mondon de Météo France apprécient la qualité de la fenêtre qui s’ouvre jeudi : « Le vent et la mer vont être forts au large de Brest avec 30 noeuds de vent et cinq mètres de creux. Ca peut bouger au début mais, à partir du cap Finisterre, le vent adonnera. Ensuite, l’enchaînement avec les alizés est favorable » écrivait hier par mail le skipper de Groupama 3 à ses neuf équipiers.

Une analyse confirmée par Sylvain Mondon qui accompagnera Groupama 3 durant sa tentative depuis son bureau de Météo France à Toulouse : « La fenêtre météo attendue pour la tentative de trophée Jules par Groupama 3 et son équipage n’est pas tout à fait classique pour ce genre de tentative. En effet en choisissant de s’élancer jeudi 5 novembre juste après le passage d’une zone de traîne active (nombreux grains avec fortes rafales) dans une mer encore très formée, Franck Cammas et ses hommes n’ont pas choisi la facilité. Car les forts vents de Nord-Ouest qui soufflent jusqu’à jeudi matin sur le golfe de Gascogne lèvent une mer grosse (creux supérieurs à 6m) aussi il conviendra d’être prudent.
Si Groupama 3 s’élance dans de telles conditions pour les premières 24h de mer c’est avant tout parce que les conditions attendues par la suite sont beaucoup plus favorables. Les alizés de Nord-Est seront notamment établis et réguliers jusqu’aux îles du Cap Vert. Cette configuration des alizés est très différente de ce qu’avait connu Groupama 3 en 2007 lors de sa précédente tentative puisque le maxi trimaran avait du composer avec de nombreux résidus orageux issus d’une dépression entre Canaries et Açores.

Pour ce qui est de l’Atlantique Sud, il est encore trop tôt pour avoir une idée précise de ce qui attend Franck Cammas et son équipage. Néanmoins les conditions de grande échelle peuvent être qualifiées de favorables avec des alizés de Sud-Est établis au sud de l’équateur et un Anticyclone de Ste Hélène attendu un peu plus proche de l’Afrique que de l’Amérique du sud ».

Présents ce soir à Brest pour un dernier dîner d’équipage, les dix hommes de Groupama 3 prévoient de quitter le quai du port du Château jeudi à 11h pour se présenter entre 16 et 17h sur la ligne de départ du Trophée Jules Verne devant le phare de Créac’h sur l’île d’Ouessant.


L’organisation à bord de Groupama 3

 

Trois quarts de trois personnes :

  • Franck Cammas, Loïc Le Mignon, Jacques Caraës
  • Stève Ravussin, Thomas Coville, Bruno Jeanjean
  • Fred Le Peutrec, Lionel Lemonchois, Ronan Le Goff
  • Stan Honey, navigateur, hors quart